January 14, 2014 / 10:09 AM / in 4 years

L'Unedic prévoit une hausse du chômage en 2014

PARIS (Reuters) - Le chômage devrait continuer à augmenter en France cette année, a annoncé mardi l’Unedic, qui a légèrement baissé sa prévision de déficit de l’assurance chômage, à 4,3 milliards d’euros.

L'Unedic prévoit une hausse de 63.200 du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A en France métropolitaine, après +168.700 en 2013. /Photo prise le 24 octobre 2013/REUTERS/Philippe Wojazer

Le gestionnaire de l’assurance chômage publie ses prévisions à quelques heures d’une conférence de presse de François Hollande largement consacrée à l’emploi et au redressement des comptes publics, deux sujets sur lesquels le président a pris des engagements qui ne seront pas évidents à tenir.

Ces prévisions éclaireront aussi la négociation de la nouvelle convention d’assurance chômage qui s’ouvre vendredi entre le patronat et les syndicats. L’objectif commun est de favoriser l’emploi et de maîtriser le déficit mais les pistes des partenaires pour y parvenir sont très différentes.

L’Unedic prévoit que le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A - celle des chômeurs n’exerçant aucune activité - augmentera 63.200 cette année en France métropolitaine, après +168.700 en 2013.

Cette prévision est légèrement plus positive pour cette année que celle de septembre (+75.600).

Pour 2013, le déficit de l’assurance chômage est désormais estimé à 4,0 milliards d’euros. Les prévisions de déficit pour 2014 et 2013 sont légèrement abaissées par rapport à celles de septembre (4,4 et 4,1 milliards d’euros respectivement).

22 MILLIARDS D’EUROS DE DETTE

En conséquence, la dette de l’assurance chômage atteindrait 22,1 milliards d’euros fin 2014, après 18,0 milliards fin 2013.

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B et C progressera cette année selon l’Unedic de 85.300 en France métropolitaine, après 87.500 en 2013, portant à 148.500 la hausse en A, B, C après 256.200 en 2013.

François Hollande s’est fixé l’objectif de faire reculer le chômage d’ici la fin 2013, un objectif dont la réussite ou l’échec sera connu le 27 janvier, date de la publication des chiffres des demandeurs d’emploi à fin décembre.

Il s’est parallèlement engagé à réduire le déficit public de la France, dans lequel est intégré le déficit de l’assurance chômage, d’environ 4,1% du produit intérieur brut fin 2013 à 3,6% fin 2014 et de le faire passer sous la barre des 3%, la limite européenne, fin 2015.

Les nouvelles prévisions de l’Unedic s’appuient sur une prévision de croissance de l’économie française de 0,2% en 2013 (0,1% envisagé auparavant) et de 0,8% en 2014 (inchangé), issue d’un consensus d’économistes.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below