January 12, 2014 / 10:30 AM / 4 years ago

L'affaire Gayet affecte peu l'image de Hollande, selon Ifop

PARIS (Reuters) - La médiatisation de la liaison supposée entre François Hollande et la comédienne Julie Gayet a peu d’impact pour l’instant sur l’image du chef de l’Etat, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche (JDD).

La médiatisation de la liaison supposée entre François Hollande et la comédienne Julie Gayet a peu d'impact sur l'image du chef de l'Etat, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier

En effet, 84% des personnes interrogées répondent que l’opinion qu’elles ont du chef de l’Etat n’a pas changé après l’article du magazine Closer, tandis que 13% disent qu’elle a changé en mal et 3% en bien.

Plus des trois quarts (77%) des Français estiment qu’il s’agit d’une “affaire privée qui ne concerne que François Hollande” et 23% qu’il s’agit d’une “affaire publique, la vie privée du président concernant tous les Français”.

“Pour l’instant, les révélations sur sa liaison avec Julie Gayet n’ont pas d’effet sur l’opinion. En fait, il est tellement impopulaire que ça ne change rien”, analyse Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop.

Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion du même institut, souligne néanmoins que toute la communication élyséenne risque “d’être parasitée par cette affaire” alors que François Hollande donnera une conférence de presse mardi.

Il a ajouté sur BFM-TV qu’à terme, cette affaire pourrait accréditer l’idée que François Hollande manque de “stature présidentielle” et dégrader un peu plus son image.

François Hollande a “déploré profondément les atteintes au respect de la vie privée” auquel il estime avoir droit, “comme tout citoyen”, et a dit “examiner les suites, y compris judiciaires”, à donner à la parution de Closer.

Pour la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, le sondage Ifop montre que “les Français semblent partager” cette opinion.

“J’estime que nous devons continuer à préserver cette frontière entre ce qui relève de la vie privée et ce qui relève de la vie publique des personnalités politiques”, a-t-elle déclaré dimanche sur France 3.

Najat Vallaud-Belkacem s’est félicitée d’une “forme d’unanimité dans la classe politique pour continuer à préserver cette frontière”.

Néanmoins quelques responsables politiques ont déploré la “légèreté” du chef de l’Etat qui n’aura d’autre choix, selon eux, que de clarifier sa situation.

François Hollande vit depuis le milieu des années 2000 avec la journaliste Valérie Trierweiler, qui accompagne le chef de l’Etat lors de nombreux voyages à l’étranger et possède un bureau à l’Elysée.

“François Hollande a sous-estimé le risque médiatique qu’il prenait avec une légèreté qui n’est pas digne”, dit l’ancienne ministre et sénatrice UDI Chantal Jouanno dans le JDD.

L’élue regrette que le chef de l’Etat perde du temps à organiser “ce type de rendez-vous galant alors que, vu la situation difficile de la France, il devrait être à 200% au boulot”.

Confronté à une impopularité record après vingt mois au pouvoir, François Hollande compte sur la conférence de presse de mardi pour rebondir après une fin d’année marquée, sur le plan intérieur, par des résultats peu convaincants sur le front du chômage, première préoccupation des Français.

Le sondage Ifop a été réalisé par téléphone les 10 et 11 janvier auprès d’un échantillon de 1.025 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below