January 6, 2014 / 4:44 PM / 4 years ago

Ayrault définit des objectifs chiffrés pour les droits des femmes

VERSAILLES, Yvelines (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a assigné lundi des objectifs chiffrés à ses ministres afin d’instaurer une “logique de résultats” à l’administration pour faire progresser l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment dans le monde de l’entreprise.

Jean-Marc Ayrault a assigné lundi des objectifs chiffrés à ses ministres afin d'instaurer une "logique de résultats" à l'administration pour faire progresser l'égalité entre les hommes et les femmes, notamment dans le monde de l'entreprise. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Burton

“Chaque ministre a reçu ce matin sa feuille de route pour l’égalité”, a annoncé le Premier ministre lors d’un déplacement au château de Versailles où il a appelé à faire de 2014 une année “décisive” pour les droits des femmes.

“Cela passera d’abord par une nouvelle logique de résultats et par la définition d’un certain nombre d’objectifs chiffrés dont chaque ministre assurera le suivi et sera le garant”, a-t-il précisé.

Accompagné de la ministre du Droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem, le Premier ministre a érigé l’accroissement du taux d’activité des femmes en priorité nationale.

“Il y a aujourd’hui encore neuf points d’écart entre le taux d’emploi des femmes et celui des hommes. Cet écart est une perte de valeur qui est inacceptable”, a-t-il dit, souhaitant que celui-ci disparaisse d’ici 2025.

“Songez que, dans notre pays, moins d’un métier sur huit peut être considéré comme réellement mixte”, a-t-il poursuivi, annonçant des plans d’action dans dix secteurs comme les métiers de la petite enfance, des services à la personne ou de la sécurité civile.

Un effort sera en outre entrepris pour favoriser la mixité dans les concours de l’enseignement ou dans les filières scientifiques technologiques et une campagne de communication lancée, a-t-il également fait savoir.

Les députés examinent à partir du 20 janvier le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes que le Sénat a adopté le 17 septembre en première lecture.

Julien Ponthus, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below