December 4, 2013 / 7:35 AM / 5 years ago

Ayrault veut un accord gagnant-gagnant sur l'emploi chez Veolia

Les suppressions de postes annoncées dans la filiale eau du groupe Veolia Environnement doivent être négociées dans le cadre d'un accord "gagnant-gagnant" entre les salariés et la direction, a déclaré Jean-Marc Ayrault mercredi sur RTL. /Photo prise le 21 mars 2013/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Les suppressions de postes annoncées dans la filiale eau du groupe Veolia Environnement doivent être négociées dans le cadre d’un accord “gagnant-gagnant” entre les salariés et la direction, a déclaré mercredi Jean-Marc Ayrault.

Invité de RTL, le Premier ministre a promis qu’il veillerait à ce que la réorganisation du groupe s’opère dans le cadre de la loi sur la sécurisation de l’emploi, qui prévoit la négociation d’accords dits de “compétitivité-emploi” entre partenaires sociaux.

“Je n’imagine pas que dans ce cadre, cette loi ne soit pas appliquée”, a dit le chef du gouvernement, qui a souhaité “que tout le monde soit gagnant-gagnant”.

“Le gouvernement est là pour y veiller”, a-t-il ajouté.

Veolia Eau prévoit de supprimer 700 postes en France en 2014 dans le cadre d’un plan de départs volontaire.

Faisant face à une pression sur ses marges ainsi qu’à des non-renouvellements de contrats dans l’eau en France, Veolia Eau avait confirmé en mars dernier prévoir la suppression de 1.500 postes, “voire plus”.

Julien Ponthus, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below