November 26, 2013 / 7:18 PM / 5 years ago

La France demande à la Suisse l'extradition d'Arcadi Gaydamak

PARIS (Reuters) - La justice française a demandé l’extradition du riche homme d’affaires Arcadi Gaydamak, notamment impliqué dans le scandale de l’Angolagate, qui a été arrêté en Suisse la semaine dernière, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

La justice française a demandé l'extradition du riche homme d'affaires Arcadi Gaydamak, notamment impliqué dans le scandale de l'Angolagate, qui a été arrêté en Suisse la semaine dernière, selon une source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Le parquet général de Paris a confié la transmission de cette demande à la Chancellerie à la fin de la semaine dernière, a-t-on précisé.

Arcadi Gaydamak faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen depuis le 6 décembre 2011.

Il avait été condamné le 29 avril 2011 par la cour d’appel de Paris à trois ans d’emprisonnement pour blanchiment de fraude fiscale.

Arcadi Gaydamak, qui est franco-israélien, a été arrêté le 19 novembre à Zurich.

L’homme d’affaires franco-israélien est désormais détenu à Genève dans le cadre d’une instruction pénale pour abus de confiance, selon la Radio télévision suisse RTS.

Celle-ci fait suite à une procédure intentée en 2010 par l’ex-international de foot français Luis Fernandez, qui avait entraîné en 2005 le Bétar Jerusalem, club israélien appartenant alors à Arcadi Gaydamak.

Gérard Bon, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below