November 8, 2013 / 5:38 PM / 5 years ago

Tennis: Nadal bat Berdych, Wawrinka en demi-finale du Masters

LONDRES (Reuters) - Le Suisse Stanislas Wawrinka a décroché vendredi son billet pour les demi-finales du Masters de fin d’année de Londres mais il a dû attendre, avant de crier victoire, que Rafael Nadal l’emporte en soirée face à Tomas Berdych.

Stanislas Wawrinka a décroché vendredi son billet pour le dernier carré du Masters de fin d'année de Londres, grâce à sa victoire 6-7 6-4 6-1 contre l'Espagnol David Ferrer dans l'après-midi, combinée à la défaite du Tchèque Tomas Berdych 6-4 1-6 6-3 face à l'Espagnol Rafael Nadal en soirée. Le Suisse sera opposé au Serbe Novak Djokovic en demi-finale. /Photo prise le 8 novembre 2013/REUTERS/Dylan Martinez

En battant en trois sets l’Espagnol David Ferrer 6-7 6-4 6-1, Wawrinka a rempli sa part du contrat mais sa qualification dépendait de l’issue de l’autre match du groupe A entre le numéro un mondial et le joueur tchèque.

Nadal a finalement remporté son troisième match de poule face à Berdych en trois sets (6-4 1-6 6-3 en 1h50).

Assuré de terminer premier de sa poule après le gain du premier set, le numéro un mondial a connu une grosse décompression dont a profité le Tchèque. Mais l’Espagnol a produit un effort pour breaker au huitième jeu du troisième set et signer un seizième succès consécutif face à Tomas Berdych depuis 2007.

Stanislas Wawrinka affrontera dimanche le Serbe Novak Djokovic, assuré de remporter sa poule B avant son ultime rencontre samedi face au Français Richard Gasquet.

Rafael Nadal, lui, connaîtra son adversaire samedi après-midi : il s’agira du vainqueur de la rencontre entre le Suisse Roger Federer et l’Argentin Juan Martin Del Potro.

Conscient de l’enjeu de sa rencontre face à Ferrer, qui l’avait battu la semaine dernière à Bercy, Stanislas Wawrinka s’est rapidement détaché 5-2 dans la première manche.

Mais il a montré une trop grande fébrilité et a dû s’incliner dans le jeu décisif après plus d’une heure de jeu.

Le Suisse a contenu sa frustration et sa nervosité pour repartir au combat et égaliser à une manche partout. Plus costaud physiquement, il a signé un troisième set conquérant, en lâchant ses coups.

Eric Salliot, édité par Guy Kerivel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below