November 5, 2013 / 7:24 PM / 5 years ago

Samia Ghali fait la paix avec Jean-Marc Ayrault

PARIS (Reuters) - Samia Ghali, candidate malheureuse à la primaire socialiste pour la mairie de Marseille, a estimé mardi avoir reçu pour sa ville des garanties suffisantes de la part de Jean-Marc Ayrault, attendu vendredi dans la cité phocéenne.

Samia Ghali, candidate malheureuse à la primaire socialiste pour la mairie de Marseille, estime avoir reçu pour sa ville des garanties suffisantes de la part de Jean-Marc Ayrault. "Tous les dossiers sur lesquels j'ai travaillé depuis des années, des mois, ont trouvé grâce à ses yeux, à ses oreilles. Pour moi c'est important pour Marseille", a-t-elle déclaré. /Photo prise le 20 octobre 2013/REUTERS/Philippe Laurenson

Le Premier ministre doit présenter un projet pour la métropole que les socialistes espèrent remporter lors des élections municipales de mars prochain.

“Tous les dossiers sur lesquels j’ai travaillé depuis des années, des mois, ont trouvé grâce à ses yeux, à ses oreilles. Pour moi c’est important pour Marseille”, a déclaré Samia Ghali à sa sortie de Matignon.

La sénatrice a notamment dit avoir reçu des garanties sur “la fracture nord-sud” de la ville en matière de transports et de logements.

“N’importe qui, s’il n’a pas les moyens de l’Etat et l’aide de l’Etat pour rattraper le retard, ne peut pas y arriver à Marseille, même avec la meilleure volonté du monde”, a-t-elle considéré. “La gauche peut gagner à Marseille si elle montre qu’elle peut apporter aux Marseillais des réponses”.

Le député Patrick Mennucci a remporté en octobre la primaire socialiste de la deuxième ville de France, au détriment de Samia Ghali, originaire des quartiers Nord.

Le soir des résultats, des sifflets et des huées avaient retenti lorsque Samia Ghali avait prononcé devant ses partisans les noms de Jean-Marc Ayrault et François Hollande.

“Je ne suis en guerre avec personne, je suis quelqu’un qui dit toujours ce qu’elle pense”, a-t-elle déclaré mardi soir. “J’irai au bout pour mes convictions et mes valeurs”.

Selon un récent sondage CSA pour BFM-TV, Orange et Le Figaro, le maire sortant UMP Jean-Claude Gaudin et Patrick Mennucci seraient au coude à coude avec 41% des voix chacun s’ils étaient présents au second tour de l’élection municipale à Marseille.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below