October 20, 2013 / 7:08 AM / 5 years ago

Des dizaines de milliers de manifestants anti-rigueur à Rome

ROME (Reuters) - Des dizaines de milliers d’Italiens ont manifesté samedi à Rome contre le chômage, les coupes budgétaires et des projets gouvernementaux, comme la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, réalisés selon eux au détriment du financement des services publics.

Des dizaines de milliers d'Italiens ont manifesté samedi à Rome contre le chômage, des coupes budgétaires et le projet de ligne ferroviaire transalpine Lyon-Turin réalisé, selon eux, au détriment du financement des services publics. /Photo prise le 19 octobre 2013/REUTERS/Stefano Rellandini

Cette manifestation a donné lieu à des affrontements avec les forces de l’ordre.

Des manifestants, le visage masqué, ont incendié des poubelles devant le ministère de l’Economie et la police anti-émeute a chargé pour les repousser.

Les protestataires ont lancé des bombes fumigènes, des oeufs et des bouteilles en direction du ministère et brisé la vitrine d’une banque voisine. Quinze d’entre eux ont été interpellés et deux policiers ont été blessés, ont annoncé les autorités.

Selon les organisateurs, au moins 70.000 personnes ont participé au défilé qui est parti de la place Saint-Jean de Latran, dans le sud de la ville et a traversé le centre de la capitale quasi désert.

De nombreux magasins étaient fermés par crainte de troubles semblables à ceux qui avaient marqué une manifestation similaire il y a deux ans. Plus de 4.000 policiers avaient été mobilisés.

Les forces de l’ordre ont par ailleurs annoncé l’arrestation près de la frontière française de 14 personnes, en majorité issues des milieux anarchistes, soupçonnées de vouloir se rendre à Rome pour commettre des actes de violence à l’occasion de la manifestation.

Des demandeurs d’asile ont par ailleurs rejoint la manifestation romaine en arborant des banderoles “Lampedusa”, en référence à l’île sur laquelle arrivent de nombreux migrants après avoir traversé la Méditerranée. Près de 400 migrants sont morts noyés depuis le début du mois.

Des grèves et des manifestations avaient été organisées vendredi à l’appel d’un syndicat minoritaire d’extrême gauche, Cobas, pour protester contre la politique de rigueur du gouvernement de coalition d’Enrico Letta et son projet de budget pour 2014.

Le gouvernement a adopté mardi un budget qui fait presque l’unanimité contre lui, tant chez les syndicats que le patronat et la classe politique, y compris parmi les partis membres de la coalition gouvernementale.

Naomi O’Leary; Julien Dury et Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below