October 13, 2013 / 12:20 PM / 5 years ago

Xavier Bertrand s'affiche comme le candidat de l'unité

PARIS (Reuters) - L’ancien ministre UMP Xavier Bertrand s’est présenté dimanche comme le candidat de l’unité en vue des primaires de son parti en 2016, affirmant avoir le sentiment d’être mieux placé que Nicolas Sarkozy et François Fillon pour l’emporter lors de l’élection présidentielle de 2017.

L'ancien ministre UMP Xavier Bertrand s'est présenté dimanche comme le candidat de l'unité en vue des primaires de son parti en 2016, affirmant avoir le sentiment d'être mieux placé que Nicolas Sarkozy et François Fillon pour l'emporter lors de l'élection présidentielle de 2017. /Photo prise le 5 décembre 2013/REUTERS/Charles Platiau

“Je suis candidat à l’élection présidentielle et cela passe bien évidemment par les primaires qui seront organisées par l’UMP”, a dit le député de l’Aisne au Grand Jury Europe 1/Le Monde/i>TÉLÉE.

“Je pense qu’aujourd’hui je peux incarner une méthode et une ambition différentes des autres candidats dont on parle aujourd’hui”, a-t-il ajouté, se présentant entre autres comme un “provincial” ne faisant pas partie de “l’aristocratie politique.”

Prié de dire qu’il se sentait mieux placé que François Fillon, candidat déclaré à la primaire, et Nicolas Sarkozy, pour éventuellement l’emporter en 2017, il a répondu: “J’ai ce sentiment pour 2017.”

Un an après le duel fratricide de novembre 2012 entre Jean-François Copé et François Fillon, l’ex-secrétaire général de l’UMP a appelé à mettre un terme aux “guerres d’ego”.

“Quand vous avez Nicolas Sarkozy qui parle de François Fillon à Nice, quand vous avez François Fillon qui parle sur Nicolas Sarkozy ensuite, ce n’est pas possible, on ne va pas passer quatre ans là-dessus”, a-t-il dit.

“Si nous continuons les divisions pendant trois ans, pendant quatre ans, nos électeurs vont nous tourner le dos et ce sera la question de notre présence au second tour de la présidentielle qui sera posée”, a-t-il ajouté.

Invité de la radio RCJ dimanche matin, le député UMP de l’Yonne Guillaume Larrivée, proche de Nicolas Sarkozy, a appelé Xavier Bertrand à ne pas aller trop vite. “Je pense que chacun doit rester humble”, a-t-il dit. “Et si je me permettais de donner un conseil à Xavier Bertrand, qui a plein de qualités, qui est expérimenté, qui a fait du bon travail quand il était ministre des Affaires sociales de Nicolas Sarkozy, c’est de ne pas aller plus vite que la musique.”

Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below