September 22, 2013 / 4:26 PM / 5 years ago

La CDU donnée largement en tête, le FDP sous la barre des 5%

BERLIN (Reuters) - Angela Merkel est assurée d’un troisième mandat de chancelière en Allemagne à l’issue des élections législatives largement remportées dimanche par son parti chrétien-démocrate mais elle pourrait être dans l’incapacité de reconduire la coalition sortante avec le Parti libéral (FDP).

Angela Merkel est assurée d'un troisième mandat de chancelière en Allemagne à l'issue des élections législatives largement remportées dimanche par son parti chrétien-démocrate mais elle pourrait être dans l'incapacité de reconduire la coalition sortante avec le Parti libéral (FDP). /Photo prise le 22 septembre 2013/REUTERS/Fabrizio Bensch

Ce dernier n’atteindrait pas le seuil de 5% requis pour rester au Bundestag, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes.

D’après l’enquête diffusée par la chaîne de télévision ARD, l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et l’Union chrétienne-sociale (CSU), son alliée bavaroise, ont remporté 42% des voix, leur plus gros score depuis 1990.

Le FDP est crédité par le même sondage de 4,7% des voix. Le parti anti-euro Alternative pour l’Allemagne (AfD) recueillerait 4,9% des voix, ce qui le priverait également de justesse d’une entrée au Bundestag, la chambre basse du parlement.

Les sociaux-démocrates (SPD) obtiennent 26% des voix, les Verts 8% et le parti de gauche Die Linke 8,5% des voix, selon ARD.

Noah Barkin, Stephen Brown, Madeline Chambers; Bertrand Boucey et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below