September 19, 2013 / 1:16 PM / 5 years ago

Pierre Condamin-Gerbier libéré sous caution en Suisse

ZURICH (Reuters) - L’ex-employé de la banque suisse Reyl & Cie Pierre Condamin-Gerbier, arrêté en juillet à Genève à son retour de Paris où il avait témoigné dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Cahuzac, a été libéré sous caution, a annoncé jeudi un des avocats de la banque.

L'ex-employé de la banque suisse Reyl & Cie Pierre Condamin-Gerbier, arrêté en juillet à Genève à son retour de Paris où il avait témoigné dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Cahuzac, a été libéré sous caution. L'ancien-cadre français avait été placé en détention provisoire en juillet après avoir déclaré qu'il possédait une liste d'hommes politiques français détenant un compte en Suisse. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

Dans une interview au quotidien financier suisse L’Agefi, Vincent Jeanneret précise ne pas être surpris par cette libération et déclare toujours s’attendre à ce que la culpabilité de l’ex-employé soit reconnue dans ce dossier.

Ni le porte-parole du parquet de Genève et de celui de Berne ni la police n’ont souhaité commenter ou confirmer cette libération.

La banque Reyl & Cie n’a fait pour sa part aucun commentaire dans l’immédiat.

L’ancien-cadre français de la banque avait été placé en détention provisoire le 5 juillet après avoir déclaré devant les députés français en juin qu’il possédait une liste d’hommes politiques français détenant un compte en Suisse.

La banque, qui abritait le compte suisse de Jérôme Cahuzac, l’ancien ministre du Budget qui a dû démissionner du gouvernement, avait déposé plainte contre Pierre Condamin-Gerbier pour “vol, falsification de documents et violation du secret professionnel et commercial”.

Plusieurs parlementaires issus de groupes politiques différents avaient appelé en juillet le gouvernement français à intervenir auprès de la Suisse pour évoquer le cas de l’ex-banquier.

L’avocat de Pierre Condamin-Gerbier, Me Edmond de Braun, avait affirmé en août que la liste d’hommes politiques français ayant des comptes non déclarés en Suisse n’avait jamais existé.

Tom Miles et Caroline Copley, avec Marine Pennetier à Paris, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below