September 19, 2013 / 10:47 AM / 5 years ago

Nouvelles aides à la rénovation thermique

PARIS (Reuters) - Le dispositif d’aide à la rénovation thermique, qui comprend la création de nouvelles primes et la mise en place des guichets uniques d’information, a été dévoilé jeudi, à la veille de l’ouverture de la conférence environnementale.

Le dispositif d'aide à la rénovation thermique, qui comprend la création de nouvelles primes et la mise en place des guichets uniques d'information, a été dévoilé jeudi, à la veille de l'ouverture de la conférence environnementale. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon

Ce plan d’action, qui vise à atteindre l’objectif de 500.000 logements rénovés chaque année d’ici 2017, a été présenté par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, la ministre du Logement Cécile Duflot et le ministre de l’Ecologie Philippe Martin lors d’un déplacement à Arras (Pas-de-Calais).

“Aujourd’hui, sur une maison des années 80 qui est chauffée au fuel, on peut économiser plus de 200 euros par mois en isolant le toit par exemple et en changeant le mode de chauffage”, a déclaré Cécile Duflot sur BFM TV à l’heure où quatre millions de familles se trouvent en situation de précarité énergétique en France.

“C’est un enjeu très concret, vivre aussi bien et faire des économies d’énergie qui donnent du pouvoir d’achat immédiatement”, a-t-elle ajouté.

Afin d’inciter les particuliers à se lancer dans la rénovation de leur logement, les dispositifs existants, comme l’éco-prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt développement durable vont être simplifiés et recentrés sur les rénovations lourdes.

Deux nouvelles primes comprises entre 1.350 à 3.000 euros suivant les revenus ont été créées.

Une aide de 3.000 euros contre 1.600 auparavant sera accordée aux foyers les plus modestes qui pourront également s’appuyer sur les subventions de l’agence nationale de l’habitat (Anah) dont le plafond a été relevé à 26.000 euros pour un couple sans enfant en province contre 17.000 auparavant.

Pour les ménages de classe moyenne, ils seront éligibles à une nouvelle prime de 1.350 euros pendant deux ans.

Le gouvernement, qui s’est fixé comme cap une baisse de la consommation d’énergie de 38 % dans le bâtiment d’ici à 2020, table sur 180.000 rénovations lourdes mises en oeuvre en 2014 dans le privé, dont 40.000 pour des ménages modestes.

Le plan d’action prévoit également la mise en place de guichets uniques d’information afin de faciliter les démarches des personnes souhaitant entamer des travaux. Plus de 450 “points rénovation info service” répartis sur l’ensemble du territoire seront opérationnels dès ce jeudi.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below