August 28, 2013 / 10:18 AM / in 5 years

156.000 euros retrouvés sous le lit d'un sexagénaire décédé

Un sexagénaire de Montpellier, décédé le 18 août, avait dissimulé sous son canapé-lit 156.000 euros en billets de 500 euros, somme rassemblée pendant 15 ans grâce à une escroquerie à l'assurance vieillesse. /Photo d'archvies/REUTERS/Lee Jae-Won

TOULOUSE (Reuters) - Un sexagénaire de Montpellier, décédé le 18 août, avait dissimulé sous son canapé-lit 156.000 euros en billets de 500 euros, somme rassemblée pendant 15 ans grâce à une escroquerie à l’assurance vieillesse, a-t-on appris mercredi de source policière.

Ce sont les trois soeurs du défunt, venues d’Algérie pour vider l’appartement de leur frère après son décès, qui ont découvert le magot et prévenu mardi la police.

L’enquête, confiée à la brigade financière de la sûreté départementale de Montpellier, a conclu que cet homme de 61 ans avait escroqué l’assurance-vieillesse depuis 1998, date du décès de son père qu’il avait dissimulé.

Dans l’appartement du défunt, les trois soeurs ont également retrouvé une carte vitale, une carte d’identité et une carte bancaire toujours active au nom du père.

Le père, décédé à l’âge de 80 ans en Algérie, avait lui-même mis en place l’escroquerie, que son fils a poursuivie. Ce dernier a continué en utilisant les documents en question pour pouvoir toucher les allocations retraite du père de famille. Il retirait l’argent chaque mois en liquide.

Julie Rimbert, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below