August 8, 2013 / 9:39 AM / 5 years ago

Cent mille oeufs détruits dans le Finistère

RENNES (Reuters) - Des éleveurs bretons ont détruit environ 100.000 oeufs dans la nuit de mercredi à jeudi devant le centre des impôts de Carhaix, dans le Finistère, pour protester contre des cours jugés trop bas.

Des éleveurs bretons ont détruit environ 100.000 oeufs dans la nuit de mercredi à jeudi devant le centre des impôts de Carhaix, dans le Finistère, pour protester contre des cours jugés trop bas. Ce chiffre correspondrait à la surproduction quotidienne en Bretagne, soit 5% des oeufs produits chaque jour dans la région. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

Une quinzaine d’agriculteurs appartenant au Collectif pour le maintien d’une production d’oeufs en Bretagne ont participé à cette action.

Selon ce collectif, qui a annoncé des actions quotidiennes de destruction d’oeufs pour faire remonter les cours, 100.000 oeufs correspondraient à la surproduction quotidienne en Bretagne, soit 5% des oeufs produits chaque jour dans la région.

“Nos difficultés proviennent du surcoût des aliments, d’une main d’oeuvre importante mais sont aussi la conséquence des mises aux normes européennes”, a dit à Reuters André Jestin, un salarié de ce secteur qui promet de nouvelles actions de destruction d’oeufs au cours des jours prochains.

Selon cet agriculteur, un poulailler moyen de 100.000 poules perdrait entre 2.000 et 3.000 euros par jour.

Pierre-Henri Allain, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below