May 12, 2013 / 7:03 PM / 6 years ago

Un militant islamiste en fuite

PARIS (Reuters) - “Tout est fait pour retrouver” Saïd Arif, un militant islamiste d’origine algérienne assigné à résidence depuis octobre 2012 en Haute-Loire qui a pris la fuite samedi, a déclaré dimanche Manuel Valls.

Le ministre de l’Intérieur a déclaré à des journalistes que cet ex-officier de l’armée algérienne, considéré comme proche d’Al-Qaïda et condamné en 2007 en France pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, était “un individu dangereux”.

“Il avait tenu des propos inacceptables à un organe de presse. Tout est fait pour le retrouver”, a-t-il dit en marge d’une conférence de presse sur la sécurité routière.

Saïd Arif, libéré de prison en 2011, était en résidence surveillée dans un hôtel de Brioude (Haute-Loire) depuis octobre 2012.

Dans une interview parue le 21 mars dernier dans un hebdomadaire de Haute-Loire, “Renouveau”, Saïd Arif déclarait que “les attentats suicide ayant une dimension économique sont le meilleur moyen de lutte pour les islamistes”.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below