April 13, 2013 / 8:56 AM / in 5 years

Le juge du procès en appel de Moubarak se décharge de l'affaire

LE CAIRE (Reuters) - Le président du tribunal chargé du procès en appel de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak a transmis samedi l’affaire à une autre juridiction, ouvrant la voie à une prolongation indéfinie des procédures.

L'ambulance transportant Hosni Moubarak au Caire. Le président du tribunal chargé du procès en appel de l'ancien président égyptien a transmis samedi l'affaire à une autre juridiction, ouvrant la voie à une prolongation indéfinie des procédures. /Photo prise le 13 avril 2013/REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Le juge Mustapha Hassan Abdallah a annoncé sa décision à l’ouverture de ce second procès organisé dans une école de police de la banlieue du Caire, où l’ex-raïs, âgé de 84 ans, avait été transféré un peu plus tôt par hélicoptère.

Il a dit avoir remis l’affaire à la Cour d’appel du Caire en raison du “malaise” qu’elle lui inspire.

En première instance, Hosni Moubarak, son ministre de l’Intérieur Habib al Adli et quatre de ses adjoints avaient été condamnés à la prison à vie pour complicité dans la mort de plus de 800 manifestants au cours des 18 jours de la “révolution du Nil”.

Yasmine Saleh et Tom Perry, Jean-Philippe Lefief pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below