April 10, 2013 / 2:17 PM / in 6 years

Relaxe pour les parents de Jihad, né un 11 septembre

Le tribunal correctionnel d'Avignon a relaxé mercredi la mère et l'oncle d'un enfant de trois ans qui s'était présenté à l'école de Sorgues (Vaucluse) vêtu d'un t-shirt portant l'inscription "Jihad né le 11 septembre. Je suis une bombe". La Cour a estimé que le délit d'apologie au crime n'était pas constitué. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

MARSEILLE (Reuters) - Le tribunal correctionnel d’Avignon a relaxé mercredi la mère et l’oncle d’un enfant de trois ans qui s’était présenté à l’école de Sorgues (Vaucluse) vêtu d’un t-shirt portant l’inscription “Jihad né le 11 septembre. Je suis une bombe”.

Le tribunal a estimé que le délit d’apologie au crime n’était pas constitué et a ordonné la relaxe de la mère de 35 ans ainsi que celle de son frère de 29 ans qui avait offert le vêtement au jeune garçon.

Le 25 septembre 2012, le t-shirt porté par l’enfant à l’école avait choqué le personnel de l’établissement scolaire. Le maire de Sorgues avait ensuite saisi la justice.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below