March 25, 2013 / 7:54 AM / 5 years ago

Six personnes en garde à vue après la "manif pour tous"

PARIS (Reuters) - Six personnes ont été placées en garde à vue, notamment pour des violences commises sur des agents des forces de l’ordre lors de la manifestation contre le mariage pour tous organisée dimanche à Paris, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Six personnes ont été placées en garde à vue, notamment pour des violences commises sur des agents des forces de l'ordre lors de la manifestation contre le mariage pour tous organisée dimanche à Paris, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. /Photo prise le 24 mars 2013/REUTERS/Mal Langsdon

Des incidents ont émaillé la fin du rassemblement organisé par le collectif “la manif pour tous” qui réunit les opposants au projet de loi ouvrant la voie au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe.

Les débordements ont donné lieu à une polémique entre les autorités et l’opposition qui a dénoncé un usage disproportionné de la force. La présidente du Parti Chrétien Démocrate, Christine Boutin, a demandé pour sa part la démission du préfet de police de Paris et de Manuel Valls.

“Il n’y a pas eu tirs de grenade sur les manifestants, il y a eu utilisation d’aérosol un moment pour dégager un certain nombre de groupes”, a indiqué lundi Manuel Valls sur RTL.

“Il y avait une volonté de certains groupes d’en découdre”, a-t-il précisé, mettant en cause “des militants d’extrême droite qui ont lancé des boulons sur les forces de l’ordre”.

Quatre-vingt dix huit personnes ont été interpellées et six personnes ont été placées en garde à vue, notamment pour des violences sur des agents des forces de l’ordre, a indiqué le ministre de l’Intérieur.

Face aux critiques émises par l’opposition et par les organisateurs de la manifestation, Manuel Valls a rendu hommage aux forces de l’ordre dont une trentaine a “été légèrement blessée”.

“Pourquoi présenter des excuses alors qu’encore une fois le comportement des forces de l’ordre a été a particulièrement maîtrisé et professionnel?”, s’est-il interrogé. “Je regrette que les organisateurs de cette manifestation n’aient pas pris la mesure de ce qu’ils avaient eux même organisé, des slogans qu’ils avaient lancés, notamment de manifester sur les Champs-Elysées alors que les arrêtés d’interdiction leur avaient été signifiés”.

Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below