March 22, 2013 / 9:24 PM / 5 years ago

Mondial: le Portugal et la Serbie se compliquent la vie

par Mike Collett

Duel entre le Croate Luka Modric (à gauche) et le Serbe Ivan Radovanovic, à Zagreb. Dans le groupe A, la Croatie a remporté 2-0 un match, en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2014 de football, qui avait une importance aussi bien comptable que symbolique: jamais les deux pays ne s'étaient affrontés depuis l'éclatement de l'ex-Yougoslavie dans les années 1990./Photo prise le 22 mars 2013/REUTERS/Antonio Bronic

LONDRES (Reuters) - Le Portugal, tenu en échec 3-3 en Israël, et la Serbie, qui a essuyé une défaite 2-0 en Croatie, ont chacun réalisé vendredi une bien mauvaise opération en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2014 de football.

L’Allemagne, qui jouait sans buteur de métier à Astana, a en revanche poursuivi sa course en tête du groupe C de la zone Europe avec une quatrième victoire en cinq matches, cette fois-ci contre le Kazakhstan (3-0).

A Tel Aviv, les Portugais, coincés à la troisième place du groupe F, ont commencé le match par le bon bout en ouvrant le score par Bruno Alves de la tête dès la deuxième minute de jeu. Avant de traverser un long passage à vide.

Tomer Hemed (24e), l’attaquant de Toulouse Eden Ben Basat (40e) et Rami Gershon (70e) ont permis à Israël de mener 3-1 jusqu’à la 71e minute, pour le plus grand bonheur des 40.000 spectateurs tout acquis à leur cause.

Mais Cristiano Ronaldo a secoué l’attaque du Portugal, demi-finaliste de l’Euro 2012, qui a fini par arracher le match nul grâce à Helder Postiga (72e) puis Fabio Coentrao dans le temps additionnel (90e+3).

“Le fait que je sois si déçu après un match contre le Portugal veut tout dire”, a réagi le sélectionneur israélien, Eli Guttman.

PREMIÈRE DEPUIS L’ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE

“Nous avons vu une équipe solidaire qui est forte mentalement et capable de transformer un handicap en avantage prometteur. Mais nous avons manqué de concentration après notre troisième but”, a-t-il reconnu.

Son homologue portugais, Paulo Bento, s’est quant à lui réjoui de la capacité de rebond de ses joueurs, mais était tout de même dépité compte tenu de la domination de la Selecçao et du maigre point pris en Israël.

Les deux pays comptent chacun huit points après cinq matches mais la deuxième place de la poule revient aux Israéliens au bénéfice de la différence de buts.

Avec 12 points, la Russie continue à occuper la première place, directement qualificative pour le Mondial brésilien, avant son match contre l’Irlande du Nord reporté à samedi en raison des chutes de neige à Belfast.

Dans le groupe A, la Croatie a remporté à Zagreb un match qui avait une importance aussi bien comptable que symbolique: jamais les deux pays ne s’étaient affrontés depuis l’éclatement de l’ex-Yougoslavie dans les années 1990.

Les deux buts de ce match disputé sous haute sécurité ont été inscrits en première période par deux joueurs du championnat d’Allemagne, Mario Mandzukic du Bayern Munich (23e) et Ivica Olic de Wolfsburg (37e).

Les Croates sont provisoirement en tête avec 13 points contre 10 pour la Belgique qui jouait dans la soirée. La Serbie est troisième avec quatre points.

La Bulgarie, deuxième du groupe B à une longueur de l’Italie, a bravé le froid et le vent qui soufflait sur Sofia vendredi soir pour écraser Malte 6-0, avec un triplé d’Alexander Tonev.

Avec Ori Lewis à Tel Aviv, Angel Krasimirov à Sofia, et Karolos Grohmann, Simon Carraud pour le service français, édité par Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below