March 16, 2013 / 6:13 PM / 6 years ago

Ligue 1: Lyon prend l'eau à Bastia, Lille cale aussi

PARIS (Reuters) - Les rêves lyonnais de titre de champion de France ont pris du plomb dans l’aile samedi avec une défaite surprise à Bastia (4-1), un résultat qui offre l’occasion au PSG de s’envoler en tête du classement.

Si les Parisiens s’imposent à Saint-Etienne dimanche, l’OL comptera sept points de retard sur le leader de la Ligue 1.

En plus d’offrir une belle opportunité aux Parisiens, cette défaite lyonnaise permet à Marseille de revenir à deux points de la deuxième place et ce, malgré un triste match nul vendredi face à Ajaccio (0-0).

A moins qu’un nul entre Saint-Etienne et Paris ne limite les dégâts, Lyon a perdu gros puisque les Verts, en cas de victoire, reviendraient à deux points eux aussi. Ce sera également le cas de l’OGC Nice s’il gagne à Nancy.

En revanche, Lille n’a pas su profiter des faux pas commis devant lui et reste donc sixième avec 46 points. Le Losc, qui restait sur cinq succès consécutifs en Ligue 1, a été surpris chez lui par Evian-Thonon-Gaillard (2-1).

En ouvrant le score dès la 7e minute, Salomon Kalou avait idéalement lancé les Dogues. Mais Saber Khlifa a égalisé (30e) puis la soirée a tourné au cauchemar pour l’Ivoirien, qui a dévié dans ses propres filets une tête de Djakaridja Koné (68e).

L’ancien de Chelsea pensait se rattraper sur un penalty obtenu à peine cinq minutes plus tard mais le ballon s’est envolé au-dessus du but.

Lyon n’a même pas eu d’occasion d’arracher quelque chose à Bastia, tant l’équipe de Rémi Garde s’est montrée passive et trop naïve en défense. Elle a fini par s’incliner pour la sixième fois de la saison sur quatre contres bastiais.

Florian Thauvin, futur attaquant du Losc, s’est offert un doublé (45e et 61e), Anthony Modeste a également marqué (56e) et Wahbi Khazri, deux fois passeur décisif, a ajouté un but en toute fin de rencontre pour conclure son excellente prestation (87e). Lisandro Lopez avait réduit la marque à la 54e sur un coup franc de Yoann Gourcuff.

“C’est un naufrage”, a résumé Rémi Garde après le match.

“Juste avant qu’on prenne ce premier but inadmissible, on a eu 10-15 minutes, les seules bonnes du match. Après, on prend ce but digne d’une équipe de minimes.”

“On s’est fait transpercer. C’est une très mauvaise soirée (...) Il n’y a pas eu l’investissement nécessaire. Je sais que la route est longue mais je pose la question de savoir si on a les épaules assez larges après les louanges qui nous ont été faites”, a ajouté l’entraîneur lyonnais.

“IL VA FALLOIR SE POSER LES BONNES QUESTIONS”

Son capitaine, Maxime Gonalons, a prévenu sur Canal Plus que l’OL ne regardait pas devant : “Le titre de champion n’a jamais été un objectif avoué en début de saison. On est une équipe très jeune avec peu d’expérience. On s’accroche à cette deuxième place, on va tout faire pour la garder. Il va y avoir la trêve, il va falloir se poser les bonnes questions.”

Peu inspirés pendant l’essentiel de la première période, les Lyonnais se sont fait surprendre sur un contre d’une cinquantaine de mètres mené par Khazri, qui a résisté à Samuel Umtiti et a intelligemment glissé le ballon à Thauvin (45e).

Les Lyonnais ont égalisé au retour des vestiaires mais la joie fut de courte durée puisqu’à peine deux minutes plus tard, Modeste a trompé de près Rémy Vercoutre après un service de Khazri, trouvé sur une longue ouverture de son gardien Mickaël Landreau.

Thauvin a corsé l’addition cinq minutes plus tard au terme d’une action menée côté droit et conclue dans la surface par une belle frappe croisée du jeune attaquant (61e).

Khazri a porté le coup de grâce en toute fin de rencontre en délivrant une belle frappe enroulée du pied droit qui a terminé sa course dans le petit filet de Vercoutre (87e).

Dans les autres rencontres du soir, Lorient a écrasé Brest 4-0 et revient au huitième rang avec 43 points, devant Rennes qui s’est incliné à Reims 1-0.

A Montpellier, Gaëtan Charbonnier avait donné l’avantage aux champions en titre mais le Troyen Corentin Jean, 17 ans, a montré qu’il avait de la suite dans les idées.

Il a expédié dans les filets une superbe frappe de 20 mètres, une semaine après ses deux premiers buts en Ligue 1, et permis au 19e du championnat de ramener un point de La Mosson. Troyes n’en a pas moins cinq points de retard sur Brest, premier non-relégable.

Olivier Guillemain et Grégory Blachier, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below