9 février 2013 / 13:32 / dans 5 ans

Le nord-est des Etats-Unis dans le blizzard, un mort

par Edith Honan

A Boston, dans le Massachusetts. Le nord-est des Etats-Unis est paralysé ce week-end par une tempête de neige, entraînant la fermeture d'une centrale nucléaire, des coupures d'électricité et des perturbations dans les transports terrestres et aériens. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Brian Snyder

NEW YORK (Reuters) - Le nord-est des Etats-Unis est paralysé ce week-end par une tempête de neige, entraînant la fermeture d‘une centrale nucléaire, des coupures d‘électricité et des perturbations dans les transports terrestres et aériens.

Les prévisionnistes prévoient pour samedi de nouvelles chutes de neige et bourrasques de vent, notamment dans les environs de Boston où l‘on attend 76 cm de poudreuse par endroits, ainsi qu‘à New York, dans le Connecticut et le Maine.

La première victime du blizzard est un septuagénaire, fauché par une automobiliste qui a perdu le contrôle de son véhicule à Poughkeepsie, dans l‘Etat de New York.

La centrale nucléaire de Pilgrim, à Plymouth, dans le Massachusetts, s‘est mise en arrêt automatique lors de la tempête vendredi soir. La Commission de régulation nucléaire (NRC) a fait savoir que cette mesure ne faisait peser aucune menace pour le public.

Vendredi après-midi, les vents ont soufflé de 56 à 64 km/h et les services météorologiques s‘attendaient à des pointes de 100 km/h dans la nuit.

Dans cette perspective, l‘état d‘urgence a été déclaré dans le Massachusetts, Rhode Island, le Connecticut, le Maine et l‘Etat de New York.

Le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, a pris, fait rare, la décision d‘interdire la majeure partie de la circulation automobile à partir de vendredi après-midi. Son homologue du Connecticut, Dannel Malloy, a décrété la fermeture des autoroutes à tous les véhicules sauf ceux d‘urgence.

GRASSE MATINÉE POUR LE MAIRE DE NEW YORK

Vendredi soir, certains trains de banlieues entre la ville de New York et le comté de Westchester, Long Island et le Connecticut avaient déjà été suspendus.

Dans de nombreux cas, les autorités ont demandé aux fonctionnaires de rester chez eux et aux entreprises privées de faire de même avec leurs employés.

Des consignes ont été diffusées pour se préparer à des coupures d‘électricité et pour organiser la solidarité, notamment à l‘égard des personnes âgées isolées.

Ces consignes et les messages d‘alerte ont semblé entendus par la population puisque la circulation automobile et les usagers des transports en commun étaient relativement faibles pour un vendredi.

Plus de 160.000 foyers sont privés de courant dans le Massachusetts, près de 200.000 à Rhode Island et 34.000 dans le Connecticut, selon les régies locales d‘électricité.

Quelque 3.500 vols ont été annulés dans les différents aéroports vendredi et 1.200 devraient connaître le même sort samedi, selon le site internet FlightAware.com.

Le blizzard entraîne également un risque d‘inondations dans des zones qui ne se sont pas encore totalement remises des conséquences de l‘ouragan Sandy de la fin octobre 2012.

La neige n‘est pas une mauvaise nouvelle pour tous.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a conseillé à ses administrés de rester tranquillement à la maison pour cuisiner ou regarder un film.

Lui-même a dit qu‘il allait en profiter pour rattraper du sommeil en retard.

Avec Scott Malone à Boston; Pierre Sérisier, Danielle Rouquié et Jean-Loup Fiévet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below