24 janvier 2013 / 18:38 / il y a 5 ans

Dominique Strauss-Kahn entendu par les enquêteurs à Lille

LILLE (Reuters) - Dominique Strauss-Kahn a été entendu jeudi au palais de justice de Lille pendant quatre heures et a été confronté à une prostituée belge dans l‘affaire dite du “Carlton”, a-t-on appris de source judiciaire.

Dominique Strauss-Kahn a été entendu jeudi au palais de justice de Lille pendant quatre heures et a été confronté à une prostituée belge dans l'affaire dite du "Carlton". Les enquêteurs cherchent à déterminer si Dominique Strauss-Kahn savait que les femmes rencontrées en Belgique, à Paris et à Washington étaient des prostituées. /Photo prise le 10 décembre 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Cette femme a affirmé aux enquêteurs que l‘ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) savait que les filles rencontrées lors des soirées étaient des prostituées, ce que ce dernier dément, a-t-on précisé de même source.

L‘un des avocats de “DSK”, Me Henri Leclerc, a confirmé à la presse qu‘une confrontation avait été organisée, mais sans préciser avec qui.

Les enquêteurs cherchent à déterminer si Dominique Strauss-Kahn savait que les femmes rencontrées en Belgique, à Paris et à Washington étaient des prostituées et même s‘il a pu être l‘un des organisateurs de ces rendez-vous.

L‘ancien ministre socialiste est mis en examen pour “proxénétisme aggravé en bande organisée”, ainsi que dix autres personnes.

Cette nouvelle audition est intervenue au lendemain de la mise en examen de Dominique Alderweireld, plus connu sous le sobriquet de “Dodo la saumure”, et de sa compagne pour les mêmes griefs que Dominique Strauss-Kahn.

Dominique Alderweireld dirige plusieurs bars à hôtesses, salons de massage et maisons closes en Belgique. Il est soupçonné par les enquêteurs d‘avoir fourni des prostituées au réseau de proxénétisme sur lequel enquêtent les policiers lillois, ce qu‘il nie catégoriquement.

La chambre d‘appel de la cour d‘appel de Douai a rejeté en décembre les demandes de nullité de procédure déposées par les avocats de “DSK”, qui a décidé de se pouvoir en cassation.

Selon Le Figaro, les juges chargés de l‘affaire estiment que des indices rendent “vraisemblable la participation effective et déterminante” de l‘ancien favori des sondages pour la présidentielle de 2012 dans des actes de proxénétisme.

Il aurait “initié et largement favorisé en toute connaissance de cause la mise en place d‘un système fondé sur la complaisance de son entourage immédiat dans le but de satisfaire ses besoins sexuels.”

Le 10 décembre, les poursuites engagées par Nafissatou Diallo, une femme de chambre de l‘hôtel Sofitel de New York qui accusait Dominique Strauss-Kahn d‘agression sexuelle, ont été arrêtées suite à un accord financier entre les avocats de la femme de chambre et ceux de “DSK”. Le montant de la transaction n‘a pas été divulgué.

Le 2 octobre, le parquet de Lille avait classé sans suite une enquête préliminaire pour viol sans dépôt de plainte de la part de prostituées présentes dans des soirées à Washington.

Pierre Savary, édité par Gérard Bon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below