October 17, 2012 / 5:18 PM / 6 years ago

Netoil dépose un autre dossier pour Petroplus de Petit-Couronne

La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, Seine-Maritime. Le groupe Netoil, dont l'offre de reprise de cette raffinerie a été repoussée par le tribunal de commerce de Rouen, a décidé de déposer un nouveau dossier. /Photo prise le 24 fvérier 2012/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Le groupe Netoil, dont l’offre de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) a été repoussée, a décidé de déposer un nouveau dossier, déclarent mercredi Netoil et l’intersyndicale du site dans un communiqué commun.

Le tribunal de commerce de Rouen a rejeté mardi l’offre de Netoil ainsi que celle de la société Alanfandi Petroleum Group (APG) et s’est prononcé pour la liquidation de la raffinerie, qui emploie 476 salariés.

Les juges ont toutefois décidé la poursuite de l’activité jusqu’au 15 décembre avec possibilité de dépôt de nouvelles offres jusqu’au 5 novembre.

“Netoil a décidé de déposer un nouveau dossier de cession avant la date limite du 5 novembre”, disent Netoil et l’intersyndicale dans leur communiqué. “Cela donnera le temps de répondre aux interrogations du tribunal et d’obtenir les réponses des différentes administrations”.

La raffinerie a été placée en redressement judiciaire le 24 janvier dernier.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a assuré mardi que le gouvernement poursuivrait ses efforts afin de trouver un repreneur.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below