September 2, 2012 / 11:18 PM / in 6 years

La barre des trois millions de chômeurs franchie

PARIS (Reuters) - Le cap des trois millions de chômeurs a effectivement été franchi en France mais il ne s’agit pas d’un scoop, a déclaré dimanche le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a qualifié d’extrêmement préoccupante la situation de l’emploi.

Le cap des trois millions de chômeurs a effectivement été franchi en France mais il ne s'agit pas d'un scoop, a déclaré dimanche le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a qualifié d'extrêmement préoccupante la situation de l'emploi. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Le ministre du Travail, Michel Sapin, avait déclaré un peu plus tôt sur Radio J que la barre symbolique des trois millions de demandeurs d’emploi sans aucune activité avait été franchie.

Ce chiffre est en effet atteint, selon les chiffres de juillet, en additionnant les statistiques pour la France métropolitaine et les départements d’outre-mer, a fait valoir le chef du gouvernement.

“Vous donnez l’impression que c’est un scoop, ces chiffres étaient connus dès la semaine dernière, vous devriez être plus attentifs”, a dit Jean-Marc Ayrault à des journalistes qui l’interrogeaient sur France Inter.

“Il sont très violents, ces chiffres”, a-t-il ajouté. “Si on ajoute les chiffres en métropole et en outre-mer, on est à trois millions. La situation est extrêmement préoccupante. C’est la raison pour laquelle nous avons accéléré la convocation du Parlement. Nous allons dès le 10 septembre examiner le projet de loi sur les emplois d’avenir”.

Les “emplois d’avenir” sont des contrats de travail subventionnés pour jeunes sans qualification. L’Etat espère créer 100.000 emplois de ce type dès 2013 - et 150.000 au total - pour un coût que Michel Sapin a estimé à 500 millions d’euros pour la première année.

Le chômage a progressé en France en juillet pour le 15e mois consécutif. De nombreuses entreprises, PME comme grands groupes, multiplient les annonces de suppression de postes pour s’adapter à une conjoncture difficile et les économistes anticipent que l’emploi devrait continuer de souffrir encore durant de nombreux mois.

Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below