July 17, 2012 / 3:43 PM / 6 years ago

Cahuzac dément toute augmentation de la CSG à bref délai

PARIS (Reuters) - Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, a qualifié mardi de “sans fondement” les accusations de l’opposition de droite qui soupçonne le gouvernement de vouloir augmenter la CSG.

Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget, a qualifié mardi de "sans fondement" les accusations de l'opposition de droite qui soupçonne le gouvernement de vouloir augmenter la CSG. /Photo prise le 11 juillet 2012/REUTERS/Charles Platiau

“La CSG ne peut être augmentée que si la loi le permet et, dans ce projet de loi de finances rectificative (pour 2012-NDLR), je n’ai vu nul article qui prévoit d’augmenter la CSG”, a-t-il dit aux députés. “Naturellement vous n’êtes pas obligés de croire le membre du gouvernement que je suis mais il n’est pas prévu dans la loi de finances initiale d’augmenter la CSG.”

“Tout cela est sans fondement et l’histoire le démontrera”, a conclu Jérôme Cahuzac.

François Hollande lui-même n’avait pourtant pas exclu une hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) lors d’une interview télévisée organisée à l’occasion du 14 juillet, soulignant qu’elle était à l’étude parmi d’autres pistes.

“Une augmentation de la CSG est une question à l’étude parmi d’autres pistes”, avait-il dit.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below