June 14, 2012 / 4:50 PM / 6 years ago

Allianz devra indemniser les victimes de PIP

MARSEILLE (Reuters) - Le tribunal de commerce de Toulon a débouté jeudi l’assureur Allianz, qui avait demandé la nullité des contrats le liant à Poly Implant Prothèse (PIP), la société française au coeur d’un scandale mondial d’implants mammaires non conformes.

Le tribunal de commerce de Toulon a débouté jeudi l'assureur Allianz, qui avait demandé la nullité des contrats le liant à Poly Implant Prothèse (PIP), la société française au coeur d'un scandale mondial d'implants mammaires non conformes. L'assureur allemand devra donc indemniser les victimes de PIP. /Photo d'archives/REUTERS/Juan Carlos Ulate

Les avocats de l’assureur allemand avaient plaidé la “nullité de tous les contrats” souscrits entre 2005 et 2010 avec la société fondée en 1991 par Jean-Claude Mas, incarcéré depuis le 6 mars.

“Les victimes françaises vont pouvoir demander à Allianz de jouer son rôle d’assureur. C’est une victoire et une première étape vers leur indemnisation”, a affirmé à Reuters Me Laurent Gaudon qui représente 17 victimes porteuses de prothèses PIP. Allianz peut faire appel de la décision.

Le gouvernement a recommandé par précaution le retrait des implants PIP par les femmes concernées, dont le nombre en France est estimé à 30.000.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below