December 17, 2010 / 6:48 AM / 9 years ago

Le retour de la neige moins fort que prévu

PARIS (Reuters) - La vigilance orange a été levée pour une grande partie de la journée de vendredi partout en France où les chutes de neige, accompagnées de verglas, ont été beaucoup moins fortes que prévu.

Embouteillage sur l'autoroute Strasbourg-Paris à hauteur de Hochfelden. Vingt départements sont placés vendredi en vigilance orange par Météo France en raison du retour de la neige et du verglas, surtout dans le centre et l'est du pays. /Photo prise le 17 décembre 2010/REUTERS/Vincent Kessler

Le gouvernement était sur le pied de guerre depuis jeudi pour éviter la “pagaille” qui avait marqué les intempéries de la semaine dernière mais Météo France a finalement levé son alerte pour tout le pays vendredi de 11h00 à 16h00 locales.

De nouvelles averses de neige sont attendues en fin de journée, mais de faible intensité à l’exception du Nord, près de la frontière belge, et des Pyrénées, ainsi que samedi.

La journée reste placée en vigilance orange sur les routes par Bison Futé avec le début, en soirée, des départs en vacances de Noël pour les écoliers.

Après 34 départements la veille, une vingtaine étaient restés tôt vendredi matin en vigilance orange en raison du retour de la neige et du verglas, surtout dans le centre et l’est du pays.

Les chutes de neige, qui ont débuté jeudi, se sont poursuivies dans la nuit ou tôt la matin du sud de la Lorraine et de l’Alsace à la Franche-Comté, Rhône-Alpes et une partie du Massif Central.

Mais en milieu de matinée, Météo France a constaté une évacuation des perturbations vers le sud du pays et une amélioration globale de la situation.

Les interdictions de circulation des poids lourds ont été levées dans de nombreux départements, en particulier en Ile-de-France, où les intempéries ont été faibles, et dans une grande partie de l’est de la France.

Cette nouvelle vague de froid avait valeur de test après les difficultés de la semaine dernière, en particulier en Ile-de-France.

Le gouvernement a revu tous ses dispositifs et la coordination des services de l’Etat. Un centre interministériel de crise, qui prévoit deux réunions par jour au ministère de l’Intérieur, a été activé jeudi matin.

La gendarmerie avait même placé des véhicules blindés sur roues dans les départements limitrophes de Paris pour dégager les routes en cas de fortes chutes de neige.

La SNCF annonce qu’elle transportera les 2,4 millions de voyageurs ayant réservé leurs billets pour un départ vendredi et samedi, tout en prévoyant des retards “en fonction des chutes de neige”.

Les quantités de neige tombées sont allées de 5 à 20 centimètres. Le phénomène n’a pas eu l’intensité de celui de la semaine dernière, en particulier en Ile-de-France où les perturbations ont été limitées, notamment grâce à un salage régulier.

Patrick Vignal et Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below