October 28, 2010 / 10:59 AM / 9 years ago

Le message de Ben Laden accroît la pression sur la France

par Thierry Lévêque

PARIS (Reuters) - Le message de menaces d’Oussama ben Laden adressé à la France et authentifié est nouveau en ce qu’il légitime pour ses partisans toute action anti-française, estime un juge antiterroriste.

Dans ce message audio diffusé mercredi par la chaîne de télévision Al Djazira, Oussama ben Laden évoque l’engagement militaire français en Afghanistan, la politique française en Afrique et l’interdiction du port du voile intégral.

“L’équation est claire: vous êtes tués comme vous tuez et enlevés comme vous enlevez, et autant que vous attentez à notre sécurité nous attentons à votre sécurité”, dit-il.

Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé jeudi qu’il s’agissait sans doute de la voix d’Oussama ben Laden. “Ce message, dont l’authenticité peut être considérée comme acquise au vu des premières vérifications, ne fait que confirmer la réalité de la menace terroriste”, a dit un porte-parole.

Les menaces contre Paris et les thèmes évoqués - l’Afghanistan, le voile et l’engagement en Afrique - ne sont pas nouveaux mais c’est la première fois qu’Oussama ben Laden consacre un message entier à la France, remarque le juge antiterroriste Marc Trévidic.

“Il constitue une autorité morale et il légitime la position des gens qui seraient prêts à passer à l’action contre la France”, a-t-il dit à Reuters. “Il n’a pas de fonction de commandement opérationnel, mais ce n’est pas anodin”.

OTAGES ET INTÉRÊTS AFRICAINS

Magistrats et services de renseignement français ont toujours dit qu’on ne pouvait considérer Oussama ben Laden comme le chef suprême des islamistes du monde entier et qu’il n’avait pas forcément le pouvoir de provoquer l’action de tel ou tel groupe.

“(Ce message) marque le fait que la France est dans le collimateur. Ça ne démontre pas une capacité opérationnelle en France, mais il faut se souvenir qu’Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique-NDLR) lui a prêté allégeance”, dit Marc Trévidic.

Dans son message, Oussama ben Laden fait référence à l’enlèvement au Niger en septembre par Aqmi de cinq Français, d’un Togolais et d’un Malgache, près d’une mine d’uranium. L’action est présentée dans le message comme une “réaction à l’oppression de la communauté musulmane”.

Le ministère des Affaires étrangères a estimé que ce message ne changeait rien à la position de Paris sur ce dossier. Les grandes entreprises françaises sont très implantées en Afrique où elles exploitent pétrole et matières premières.

Le gouvernement français avait fait état le mois dernier d’une menace terroriste sur son sol, suscitant les doutes et les critiques de l’opposition, qui y voyait une tentative de diversion en pleine réforme contestée des retraites.

Les autorités pourront voir dans le message d’Oussama ben Laden une confirmation de cet avertissement. Le ministère de l’Intérieur n’a cependant annoncé aucun renforcement du plan de sécurité “Vigipirate”, au niveau rouge depuis 2005.

S’agissant de l’Afghanistan, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a ouvert la porte pour la première fois à un début de retrait des militaires français de ce pays, où ils sont 3.700. La France espère pouvoir transférer aux Afghans en 2011 la responsabilité militaire d’une des deux zones dont elle a la charge, celle de Surobi, mais, a-t-il dit jeudi sur RTL, cela n’a rien à voir avec les menaces dont Paris est l’objet.

Avec Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below