October 27, 2010 / 2:45 PM / 8 years ago

Rugby: Marc Lièvremont chamboule les lignes arrières

par Jean-Paul Couret

Le sélectionneur du XV de France, Marc Lièvremont, a convoqué trois nouveaux et une poignée de presque néophytes pour les tests de novembre contre les Fidji, l'Argentine et l'Australie. Les nouvelles recrues des Bleus sont le pilier de Perpignan Jérôme Schuster, le centre de Brive Fabrice Estebanez et l'ailier de Bayonne Yoann Huguet. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

ARCUEIL, Val-de-Marne (Reuters) - Les sélectionneurs du XV de France ont chamboulé les lignes arrières et convoqué trois nouveaux et une poignée de presque néophytes pour les tests de novembre contre les Fidji, l’Argentine et l’Australie.

“Ce groupe est constitué d’une majorité de joueurs pour qui on est certains qu’ils partiront avec nous à la Coupe du monde, qui sont avec nous depuis trois ans, qui nous ont donné satisfaction”, a déclaré l’entraîneur, Marc Lièvremont.

“Ensuite il y a quelques jeunes joueurs, des néo-capés à fort potentiel qu’on a préférés à des joueurs plus confirmés”, a-t-il ajouté.

“Il y a aussi des joueurs dont le potentiel est certain et dont on sera navré de se priver d’ici la Coupe du monde mais qui n’en font pas assez, ne s’investissent pas assez au quotidien, d’autres peut-être en manque de réussite”.

Ces exclus de la sélection à un an de la Coupe du monde sont l’arrière et les ailiers de Toulouse Clément Poitrenaud, Vincent Clerc et Cédric Heymans, le centre du Stade Français Mathieu Bastareaud et l’ailier de Clermont Julien Malzieu.

Arrivent en revanche pour la première fois l’ailier de Bayonne Yoann Huget et le centre de Brive Fabrice Estebanez.

L’ailier du Stade Français Julien Arias ne doit sa seule sélection qu’à dix minutes en tant que remplaçant contre l’Australie en juin 2008. L’ailier de Castres Marc Andreu n’a que quatre caps et l’arrière de Perpignan Jérôme Porical une.

CHABAL EN HUIT

Chez les avants, le pilier gauche de Perpignan Jérôme Schuster n’a encore jamais été sélectionné et le pilier droit de Castres Luc Ducalcon n’a qu’une sélection.

Autre changement, Sébastien Chabal est repositionné de la deuxième ligne au poste de troisième ligne centre aux dépens de Louis Picamoles. “Pour redonner un petit peu de puissance à notre troisième ligné”, a dit Marc Lièvremont.

Deux autres joueurs, Aurélien Rougerie, qui passe de l’aile au centre, et Damien Traille, promu du centre à l’ouverture, ont été sélectionnés à des positions qui ne sont pas habituellement les leurs.

Marc Lièvremont avait fait savoir à l’avance qu’il entendait profiter de cette sélection pour envoyer un message à certains joueurs à un an de la Coupe du monde.

Il l’a confirmé mercredi.

“Vous pouvez le constater, il reste des postes sur lesquels on a du mal à se déterminer. Ceci dit, il reste trois mois d’ici le Tournoi pour que certains prouvent qu’ils ont fait des efforts, qu’ils sont revenus à leur meilleur niveau”, a-t-il dit.

“C’est sûr que les 30 joueurs du Tournoi seront, en tout cas on l’espère, très proches de ceux qui joueront la Coupe du monde.”

Dans une dernière feinte aux prédictions des media qu’il avait lui-même entretenues par certaines remarques, Marc Lièvremont n’a pas retenu le demi d’ouverture du Racing-Métro Jonathan Wisniewski.

“C’est un joueur qui a un potentiel extrêmement intéressant, qui grandit bien mais on a choisi d’installer François (Trinh-Duc) et Damien (Traille) au poste d’ouvreur”, a-t-il dit.

“On n’aurait certainement pas pu offrir beaucoup de temps de jeu à Jonathan, c’est pour ça aussi qu’il attendra.”

Le groupe annoncé mercredi à Arcueil a été élargi de 30 à 31 joueurs en raison de la menace de suspension qui pèse sur Dimitri Szarzewski.

Le talonneur du Stade Français doit comparaître le 10 novembre devant la commission de discipline pour avoir donné un coup de tête à son adversaire direct de Toulon Jean-Philippe Genevois le week-end dernier en match du Top 14.

Le XV de France rencontrera les Fidji à Nantes le 13 novembre, l’Argentine, à Montpellier, le 20 et l’Australie, au Stade de France, le 27.

Sélection:

Avants: Thomas Domingo, Luc Ducalcon, Nicolas Mas, Jérôme Schuster, William Servat, Dimitri Szarzewski, Guilhem Guirado, Romain Millo-Chluski, Lionel Nallet, Julien Pierre, Pascal Papé, Julien Bonnaire, Thierry Dusautoir (cap), Imanol Harinordoquy, Sébastien Chabal, Fulgence Ouedraogo, Alexandre Lapandry.

Arrières: Morgan Parra, Dimitri Yachvili, François Trinh-Duc, Damien Traille, Yannick Jauzion, David Marty, Aurélien Rougerie, Fabrice Estebanez, Marc Andreu, Julien Arias, Yoann Huget, Maxime Médard, Jérôme Porical, Alexis Palisson.

Édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below