August 13, 2010 / 10:31 AM / 9 years ago

Les Français jugent la politique sécuritaire inefficace

PARIS (Reuters) - Près de sept Français sur dix jugent inefficace la politique menée depuis huit ans en matière de sécurité, selon un sondage CSA pour l’hebdomadaire Marianne.

Près de sept Français sur dix jugent inefficace la politique menée depuis huit ans en matière de sécurité, selon un sondage CSA pour l'hebdomadaire Marianne. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

La lutte contre l’insécurité est une priorité de la politique du président Nicolas Sarkozy, qui fut ministre de l’Intérieur à partir de 2002 avant d’accéder à l’Elysée cinq ans plus tard.

D’après l’enquête CSA publiée vendredi, 69% des sondés jugent cette politique inefficace, contre 27% qui pensent le contraire. Même les sympathisants de droite dénoncent son inefficacité, à hauteur de 53% contre 72% pour les sympathisants de gauche.

Dans le détail, les Français dans leur ensemble estiment qu’elle s’est montrée plutôt inefficace pour lutter contre les atteintes aux biens (58%), les atteintes aux personnes (69%), la délinquance financière (72%) et surtout les violences urbaines (78%).

Les Français déplorent la disparition de la police de proximité, voulue par Nicolas Sarkozy. Plus des deux-tiers (68%) estiment qu’elle a pu entraîner une augmentation de la délinquance.

Une proportion presque équivalente (66%) pense de même concernant la réduction du nombre de policiers.

Sur la question de la déchéance de la nationalité, récemment évoquée par le chef de l’Etat pour les Français d’origine étrangère coupables de certains crimes et délits, les sondés sont partagés.

Ainsi, 46% se déclarent favorables à la mesure “car l’acquisition de la nationalité doit être remise en cause en cas d’acte grave” alors que 51% y sont plutôt défavorables “car tous les Français doivent être égaux devant la loi quelle que soit leur origine”.

Pour les trois-quarts des personnes interrogées, “les Français d’origine étrangère sont des Français à part entière”.

Dans un sondage Ifop paru le 6 août dans Le Figaro, 70% des personnes interrogées se disaient en faveur de la déchéance de nationalité pour les personnes d’origine étrangère coupables d’atteinte à la vie d’une personne dépositaire de l’autorité publique.

Enfin, les deux-tiers des personnes sondées par CSA (66%) estiment que les Français qui s’exilent pour ne pas payer d’impôts en France ne méritent pas la nationalité française.

Ce sondage a été réalisé par téléphone le 11 août 2010 auprès d’un échantillon national représentatif de 1.021 personnes âgées de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below