May 4, 2009 / 8:23 AM / 10 years ago

Quatre cas confirmés de grippe A (H1N1) en France

PARIS (Reuters) - Deux nouveaux cas de grippe A (H1N1) ont été confirmés en France, ce qui porte à quatre le nombre de personnes contaminées pour l’instant, annonce l’Institut national de veille sanitaire (InVS).

Une image d'une culture de virus A(H1N1) obtenue avec un microscope. La France dénombre quatre cas confirmés de grippe A après l'annonce par l'Institut national de veille sanitaire de l'existence de deux nouveaux cas. /Photo prise le 28 avril 2009/REUTERS/C. S. Goldsmith et A. Balish

Huit cas probables sont toujours en cours d’investigation, ajoute l’InVS dans un communiqué.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui a publié son dernier pointage avant l’annonce française, on recensait lundi matin 985 cas confirmés de grippe A (H1N1) dans vingt pays.

La maladie a fait 25 morts au Mexique, pays le plus touché par l’épidémie. Un enfant mexicain est décédé aux Etats-Unis, où ses parents étaient venus le faire soigner.

Les deux nouveaux cas français, un homme de 23 ans et une femme de 24 ans, avaient séjourné récemment au Mexique.

“Ils sont toujours hospitalisés en Ile-de-France et leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude”, précise l’InVS.

Roselyne Bachelot a répété lundi les “deux mots d’ordre” des autorités françaises, “sérénité et vigilance”.

“Sérénité parce que l’on constate un plateau dans le nombre de cas (...) une légère décélération, toutefois vigilance parce que nous voyons que le nombre de pays qui enregistrent des cas augmente (...) et parce qu’il n’est pas du tout exclu (...) qu’il y ait une deuxième salve d’épidémie” à l’automne, a dit la ministre de la Santé sur France Info.

LES PASSAGERS TRÈS SURVEILLÉS

Au total, 518 cas ont été signalés en France et la plupart ont été écartés. Toutes les personnes qui font l’objet d’une évaluation médicale étaient de retour d’un séjour au Mexique.

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a précisé dimanche que tous les vols en provenance du Mexique à destination de Paris seraient orientés à partir de mardi “dans une zone dédiée à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle” pour éviter que les passagers n’entrent en contact avec les autres voyageurs.

Un expert en virologie va par ailleurs être dépêché au Mexique, où les autorités estiment que le pic épidémique est passé.

La France dispose de 33 millions de traitements adaptés à cette souche de la grippe et d’un milliard de masques de protection.

Une réunion d’information pour les représentants des médecins libéraux sera organisée mardi matin au ministère de la Santé.

Une campagne nationale de prévention sera lancée mardi dans les médias en France, où le niveau d’alerte a été relevé au degré “5A” sur une échelle qui en compte six, à la suite de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Une voyageuse porte un masque à son arrivée à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Deux nouveaux cas de grippe A (H1N1) ont été confirmés en France, ce qui porte à quatre le nombre de personnes contaminées. /Photo prise le 29 avril 2009/REUTERS/Gonzalo Fuentes

La situation “5A” correspond à une transmission interhumaine d’un virus grippal dans au moins deux pays non limitrophes d’un même continent.

Les voyages scolaires collectifs à destination du Mexique ou de New York, ou passant par New York, sont déconseillés.

Laure Bretton, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below