3 mai 2009 / 14:51 / il y a 9 ans

Les listes "antisionistes" de Dieudonné menacées d'interdiction

PARIS (Reuters) - Les pouvoirs publics français étudient la possibilité d‘interdire les listes “antisionistes” que l‘humoriste Dieudonné entend présenter aux élections européennes du 7 juin, déclare Claude Guéant.

<p>Le secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral de l'Elys&eacute;e, Claude Gu&eacute;ant, a fait savoir que les pouvoirs publics fran&ccedil;ais &eacute;tudiaient la possibilit&eacute; d'interdire les listes "antisionistes" que l'humoriste Dieudonn&eacute; entend pr&eacute;senter aux &eacute;lections europ&eacute;ennes du 7 juin. /Photo prise le 4 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/Jacky Naegelen</p>

“Les pouvoirs publics sont en train de voir si ces initiatives tombent sous le coup de la loi. Je ne suis pas sûr que nous parvenions à les interdire, nous ne pouvons interdire que ce que le droit permet d‘interdire”, a dit le secrétaire général de l‘Elysée sur Radio J.

“Est-ce qu‘on peut se présenter aux élections avec un programme ouvertement antisémite ?”, s‘est-il interrogé.

“Dieudonné est antisémite tout le temps, c‘est absolument odieux”, a-t-il ajouté.

Xavier Bertrand, secrétaire général de l‘UMP, s‘est lui aussi prononcé pour le bannissement des listes Dieudonné.

“Les listes dont le seul moteur est la haine n‘ont rien à faire dans le débat”, a-t-il dit dans le cadre de l’émission “Dimanche soir politique” diffusée par i-télé-France Inter-Le Monde.

Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, l‘ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius a jugé que les thèses de Dieudonné n’étaient “pas acceptables” et s‘est posé la question de la possibilité d‘une mesure juridique.

BENOÎT HAMON ÉVOQUE DES “CALCULS”

“A quoi joue l‘Elysée et à quoi joue M. Guéant? A quoi cela sert-il et quels sont les calculs derrière cela? Pourquoi ce coup de pub?,” a en revanche demandé Benoît Hamon sur Europe 1.

Le porte-parole du Parti socialiste a évoqué “un coup électoral à très court terme” de l‘Elysée. “Je trouve ça assez curieux. Qu‘on nous dise le fondement sur lequel on entend interdire ces listes.”

“Je suis un farouche opposant de M. Dieudonné et des sous-entendus qui sont les siens systématiquement (...). Si son programme est clairement antisémite, il y a des lois pour combattre cela”, a ajouté le député européen.

Condamné pour des propos sur la Shoah et les juifs, Dieudonné, qui s’était rapproché en 2006 du Front national de Jean-Marie Le Pen, a annoncé fin avril sa candidature aux européennes en Île-de-France.

Déjà candidat lors du scrutin de 2004, l‘ancien compagnon de scène d‘Elie Semoun a appelé tous les “infréquentables” à rejoindre sa liste, parmi lesquels l’écrivain Alain Soral, ancien membre du FN, et Thierry Meyssan, qui conteste dans son ouvrage “L‘effroyable imposture” la version officielle des attentats du 11 septembre 2001.

Lors d‘une représentation de son spectacle “J‘ai fait le con” le 26 décembre dernier au Zénith de Paris, Dieudonné avait fait remettre à Robert Faurisson, universitaire condamné pour négationnisme, le “prix de l‘infréquentabilité et de l‘insolence” par une personne déguisée en déporté juif.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below