for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Cyclisme: Poursuite des gardes à vue pour les soupçons de dopage chez Arkea-Samsic

Les gardes à vue du médecin et du kinésithérapeute de l’équipe cycliste Arkea-Samsic se sont poursuivies dans l’enquête sur des soupçons de dopage et deux coureurs ont été entendus en audition libre lundi, annonce mardi le parquet de Marseille. /Photo prise le 1er septembre 2020/REUTERS/Stuart Franklin

MARSEILLE (Reuters) - Les gardes à vue du médecin et du kinésithérapeute de l’équipe cycliste Arkea-Samsic se sont poursuivies dans l’enquête sur des soupçons de dopage et deux coureurs ont été entendus en audition libre lundi, annonce mardi le parquet de Marseille.

Deux coureurs de l’équipe avaient déjà été entendus en audition libre lundi pour “détention par un sportif sans justification médicale de substance ou méthode interdite dans le cadre d’une manifestation sportive” ainsi que pour transport et détention illicites de substances vénéneuses.

“A cette heure les gardes à vue se poursuivent toujours, des auditions étant en cours”, indique dans un communiqué de presse Dominique Laurens, procureure de la République de Marseille, ajoutant qu’une décision sera prise mercredi sur leur prolongation.

“Les éléments recueillis au cours des perquisitions nécessiteront des investigations complémentaires, notamment des analyses. Il devra également être procédé à d’autres auditions”, ajoute le parquet.

Les proches du coureur leader de l’équipe ont été placés en garde à vue pour “administration et prescription à un sportif sans justification médicale de substance ou méthode interdite dans le cadre d’une manifestation sportive, aide à l’utilisation et incitation à l’usage de substance ou méthode interdite aux sportifs, transport et détention de substance ou méthode interdite aux fins d’usage par un sportif sans justification médicale, détention illicite de substances vénéneuses, détention de médicament à usage humain sans document justificatif régulier”.

Le parquet n’a pas nommé pas le coureur en question, mais il s’agit du Colombien Nairo Quintana. Il a fini à une lointaine 17e place au classement général du Tour de France, à plus d’une heure du vainqueur, le jeune Slovène Tadej Pogacar.

Marc Leras, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up