for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Une avocate nommée à la tête de l'Ecole nationale de la magistrature

Le ministre de la Justice a annoncé lundi la nomination de Nathalie Roret, actuelle vice-bâtonnière du barreau de Paris, à la direction de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM). Il s'agit de la première femme et de la première avocate nommée à ce poste. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Justice a annoncé lundi la nomination de Nathalie Roret, actuelle vice-bâtonnière du barreau de Paris, à la direction de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM). Il s’agit de la première femme et de la première avocate nommée à ce poste.

“Elle a prêté serment en 1989 et exercé dans des domaines variés du droit. La richesse de son parcours, son appétence pour l’enseignement, son engagement aux côtés des justiciables, notamment dans le domaine de la médiation sont garants des qualités qu’elle exprimera à la tête de cette école”, a déclaré Eric Dupont-Moretti.

Avant de devenir garde des Sceaux, ce dernier, lui-même avocat, s’était prononcé pour la transformation de l’ENM en une école de formation commune des magistrats et des avocats.

“J’ai dit lors de mon installation que je n’aurai pas le temps d’opérer une refonte totale, mais je ne renonce certainement pas à ouvrir davantage cette école”, a-t-il déclaré lundi.

Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up