for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le numéro deux de LaRem quitte la direction du parti

Pierre Person, numéro deux de La République en Marche (LaRem), a décidé de quitter la direction du parti présidentiel auquel il reproche de ne plus produire d'idées neuves et de ne pas tenir suffisamment compte de ses militants de base. /Photo prise le 8 juillet 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Pierre Person, numéro deux de La République en Marche (LaRem), a décidé de quitter la direction du parti présidentiel auquel il reproche de ne plus produire d’idées neuves et de ne pas tenir suffisamment compte de ses militants de base.

Alors qu’Emmanuel Macron a changé de Premier ministre et que le groupe LaRem à l’Assemblée nationale s’est doté d’un nouveau président, “au parti, rien n’a changé”, dit Pierre Person dans une interview publiée lundi par Le Monde.

“Est-il en mesure d’affronter cette nouvelle étape du quinquennat ? Pas en l’état actuel. Il ne permet ni de faire vivre nos différentes sensibilités, ni de mener le rassemblement, ni de produire des idées neuves”, poursuit le député de Paris, qui, “pour donner un nouveau souffle” à sa formation dirigée par Stanislas Guerini, quitte son poste de délégué général adjoint et appelle les autres membres de la direction “à prendre eux aussi leurs responsabilités”.

Dénonçant une “organisation trop repliée sur elle-même et qui ne tient pas assez compte de ses ‘marcheurs’, de ses élus locaux ou de ses parlementaires”, Pierre Person juge qu’”en devenant comme les anciennes formations politiques, (LaRem) risque tout simplement de disparaître”.

Il assure néanmoins qu’il restera aux côtés d’Emmanuel Macron “pour tous ses combats”. “Mon départ vise justement à susciter une nouvelle dynamique. Le président a besoin d’un parti fort pour (l’élection présidentielle de) 2022”, dit-il.

Rédaction de Paris

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up