for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Un suspect arrêté dans l'enquête sur l'enveloppe adressée à la Maison blanche et contenant du poison

Les autorités américaines ont arrêté une personne soupçonnée d'avoir envoyé de la ricine, un poison mortel, dans une enveloppe adressée à la Maison Blanche mais interceptée avant qu'elle ne puisse y être délivrée, a-t-on appris dimanche de source policière. /Photo prise le 20 septembre 2020/REUTERS/Erin Scott

(Reuters) - Les autorités américaines ont arrêté une personne soupçonnée d’avoir envoyé de la ricine, un poison mortel, dans une enveloppe adressée à la Maison Blanche mais interceptée avant qu’elle ne puisse y être délivrée, a-t-on appris dimanche de source policière.

En réponse à une requête de Reuters demandant la confirmation d’informations selon lesquelles une femme accusée d’avoir envoyé la lettre contenant de la ricine avait été mise en détention à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada, le bureau du FBI à Washington a publié un communiqué.

“Une arrestation a été faite à l’encontre d’un individu présumé responsable de l’envoi d’une lettre suspecte,” était-il dit dans le communiqué. “L’enquête est en cours”, était-il ajouté.

La source policière, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a déclaré à Reuters que la “lettre suspecte” mentionnée dans la déclaration du FBI était la même que l’enveloppe dont on a découvert qu’elle contenait de la ricine.

La source a également déclaré que la personne arrêtée était une femme de nationalité canadienne.

Mark Hosenball et Steve Gorman; version française Camille Raynaud

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up