for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Deux personnes portées disparues dans le Gard après les intempéries

A Anduze. Deux personnes étaient portées disparues dans le Gard dimanche, au lendemain des violentes intempéries qui se sont abattues sur le département du sud de la France, provoquant inondations et crues violentes, ont annoncé les autorités. /Image diffusée le 20 septembre 2020/REUTERS/Yannick Lecene/Facebook/Nature Cevenole

PARIS (Reuters) - Deux personnes étaient toujours portées disparues dans le Gard dimanche, au lendemain des violentes intempéries qui se sont abattues sur le département du sud de la France, provoquant inondations et crues violentes, ont annoncé les autorités.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, accompagné de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, s’est rendu sur place pour faire le point sur la situation avec les secours et les autorités locales.

Il a indiqué que 700 personnes du service public avaient été mobilisées pendant deux jours pour aider les populations et les communes.

“Il y a eu cinq hélicoptères également, six personnes hélitreuillées et puis 420 personnes mises à l’abri et une cinquantaine de personnes qui ont été sauvées”, a-t-il dit au micro de BFM.

“Malheureusement, à l’heure où je vous parle, il y a encore deux personnes disparues dont nous n’avons pas de nouvelles”.

Les deux personnes portées disparues sont une aide-soignante de 64 ans dont la voiture a été emportée par une rivière en crue, ainsi qu’un homme qui faisait de la course en montagne dans cette région accidentée des Cévennes.

Selon Météo France, il est tombé samedi dans certaines parties du Gard autant de pluie que pendant une année complète habituelle.

Lors de cet épisode pluvio-orageux, des cumuls de pluie allant jusqu’à 500 millimètres, voire localement plus, ont été relevés.

“Ces intensités sont exceptionnelles et correspondent à une durée de retour centennale, soit un épisode qui n’avait de probabilité de se produire que tous les 100 ans sur cette zone”, a indiqué Météo France.

Tangi Salaün et Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up