for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La France n'a aucune preuve de l'existence de stocks d'explosifs du Hezbollah

Après les propos de Nathan Sales (photo), le coordinateur de la lutte contre le terrorisme du département d'Etat américain, le ministère français des affaires étrangères a fait savoir vendredi qu'il n'y avait aucune preuve de l'existence de stocks d'explosifs du Hezbollah en France. /Photo d'archives/REUTERS/Yara Nardi

PARIS (Reuters) - Il n’y a aucune preuve de l’existence de stocks d’explosifs du Hezbollah en France, a fait savoir vendredi le ministère des affaires étrangères.

Jeudi, Nathan Sales, le coordinateur de la lutte contre le terrorisme du département d’Etat américain, a déclaré que le Hezbollah aurait introduit et stocké des produits chimiques, dont du nitrate d’ammonium, dans plusieurs pays d’Europe.

“Aucun élément tangible ne permet de confirmer une telle allégation en France aujourd’hui à notre connaissance”, a dit Agnès von der Muhll, porte-parole du ministère des affaires étrangères.

“Toute activité illégale commise par une organisation étrangère sur notre territoire serait sanctionnée par les autorités françaises avec la plus grande fermeté”, a-t-elle ajouté.

John Irish; version française Camille Raynaud

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up