for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Seize ressortissants tchétchènes arrêtés en Haute-Marne

Seize personnes originaires de la communauté tchétchène, soupçonnées d'avoir voulu commettre des actes de violence dans la ville de Saint-Dizier en Haute-Marne, ont été arrêtées. /Photo prise le 11 juin 2020/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Seize personnes originaires de la communauté tchétchène, soupçonnées d’avoir voulu commettre des actes de violence dans la ville de Saint-Dizier en Haute-Marne, ont été arrêtées, a déclaré dimanche le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin en déplacement dans la commune.

Selon la presse française, ces interpellations sont intervenues après l’agression d’un autre ressortissant tchétchène que les personnes arrêtées auraient voulu venger.

Le ministre de l’Intérieur a indiqué que 13 personnes étaient encore en garde à vue.

“Aucune communauté sur le sol de la République ne fait sa loi”, a déclaré à la presse Gérald Darmanin, ajoutant que de nombreuses armes avaient été saisies.

En juin, la ville de Dijon a été le théâtre de quatre nuits consécutives de violences liées à un règlement de compte entre des habitants du quartier des Grésilles et des membres de la communauté tchétchène.

Selon des sources policières, entre 100 et 150 Tchétchènes, lourdement armés, venant de divers endroits de la France et de l’étranger, avaient alors fait irruption dans la cité bourguignonne après l’agression de l’un des leurs, un jeune homme de 16 ans.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up