for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Le port du masque élargi en vigueur à Paris et Marseille

La décision d'élargir les zones dans lesquelles le port du masque est obligatoire pour lutter contre la forte hausse du nombre de cas de contamination par le coronavirus est entrée en vigueur samedi matin à Paris et Marseille. /Photo prise le 13 août 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - La décision d’élargir les zones dans lesquelles le port du masque est obligatoire pour lutter contre la forte hausse du nombre de cas de contamination par le coronavirus est entrée en vigueur samedi matin à Paris et Marseille.

Paris et le département des Bouches-du-Rhône ont été classés vendredi en “zone active de circulation” du coronavirus afin de permettre aux préfets de prendre des mesures plus restrictives.

La Préfecture de police de Paris a annoncé dans la foulée que le port du masque serait désormais obligatoire dans de larges secteurs de la capitale, dont le quartier des Champs-Elysées et les abords de la Tour-Eiffel.

De nombreux médecins expriment cependant des doutes sur l’utilité du port du masque dans l’espace public ouvert, soulignant qu’aucun cas de contamination massive n’a été rapporté après des rassemblements en plein air.

“Je pense que ça ne sert à rien, à part faire passer le message que le virus circule”, a déclaré Jean-Michel Constantin, chef du service de réanimation de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, samedi sur BFM TV. “C’est une décision politique qui ne repose sur aucun substrat scientifique.”

A l’instar de plusieurs organisations de médecins, le Haut conseil de santé publique (HCSP) s’est en revanche prononcé samedi en faveur du port du masque “systématique” dans “tous les lieux clos publics et privés collectifs”, dont les entreprises.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up