for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Juillet 2020, l'un des mois les plus chauds depuis le XIXe siècle

Le mois dernier a été l'un des plus chauds mois de juillet jamais enregistrés dans les annales de la météorologie, montrent de nouvelles données publiées jeudi selon lesquelles les trois mois de juillet les plus chauds de l'histoire ont eu lieu au cours des cinq dernières années. /Photo prise le 31 juillet 2020/REUTERS/Wolfgang Rattay

BRUXELLES (Reuters) - Le mois dernier a été l’un des plus chauds mois de juillet jamais enregistrés dans les annales de la météorologie, montrent de nouvelles données publiées jeudi selon lesquelles les trois mois de juillet les plus chauds de l’histoire ont eu lieu au cours des cinq dernières années.

“Ce n’est pas qu’une histoire d’été”, a commenté Freja Vamborg, scientifique et membre du Service Copernicus concernant le changement climatique (C3S) de l’Union européenne.

“C’est à l’échelle mondiale et tous les mois se réchauffent”, a-t-elle ajouté.

Selon ces données, les mois de juillet 2016, 2019 et 2020 sont les plus chauds depuis le début du recensement des températures au milieu du XIXe siècle.

Le mois dernier, le Nouveau-Mexique et le Texas aux Etats-Unis ont enregistré un pic de chaleur. A Bahreïn, le mois de juillet a été le plus chaud depuis 1902.

Dans l’Arctique, qui se réchauffe deux fois plus vite que l’ensemble de la planète depuis plusieurs décennies, la superficie de la banquise est tombée en juillet à son plus bas niveau depuis les premiers relevés par satellite il y a quarante ans.

Kate Abnett, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up