for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La Chine prend possession des locaux du consulat américain de Chengdu

Un officier de police devant le condulat américain de Chengdu. La Chine a annoncé lundi avoir pris le contrôle des locaux du consulat américain de Chengdu, dans le sud-ouest du pays, après avoir ordonné vendredi la fermeture de cette représentation diplomatique en représailles à la fermeture du consulat chinois à Houston (Texas) décidée la semaine dernière par Washington. /Photo prise le 27 juillet 2020/REUTERS/Thomas Peter

CHENGDU, Chine (Reuters) - La Chine a annoncé lundi avoir pris le contrôle des locaux du consulat américain de Chengdu, dans le sud-ouest du pays, après avoir ordonné vendredi la fermeture de cette représentation diplomatique en représailles à la fermeture du consulat chinois à Houston (Texas) décidée la semaine dernière par Washington.

L’accès à la zone du consulat était contrôlée par la police de Chendgu lundi matin et quatre responsables vêtus d’équipements de protection ont été vus marchant vers le consulat vers 10h24 du matin (02h24 GMT).

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé que le consulat avait été fermé à 10h00 du matin, précisant par la suite que les autorités avaient pénétré dans l’édifice et pris le contrôle des locaux.

Les Etats-Unis ont confirmé la fermeture du consulat dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de l’ambassade des Etats-Unis en Chine.

“Le consulat des Etats-Unis à Chengdu a été fier de favoriser depuis 1985 la connaissance réciproque des Américains et des habitants (des provinces) du Sichuan, de Chongqing, de Guizhou, du Yunnan et du Tibet. Vous nous manquerez éternellement.”

Ce dernier épisode marque une nouvelle escalade dans les tensions opposant les deux premières puissances économiques mondiales, dont les relations se sont détériorées depuis plusieurs mois à propos d’un éventail de sujets, dont le commerce, la pandémie liée au nouveau coronavirus et le contrôle accru de Pékin sur Hong Kong.

Martin Quin Pollard et Thomas Peter ; version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up