for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Accusé d'avoir tué son ex-petite amie japonaise, un Chilien est extradé vers la France

Les autorités chiliennes ont annoncé jeudi l'extradition vers la France de Nicolas Zepeda (photo), un ressortissant chilien accusé par la justice française d'avoir tué Narumi Kurosaki, son ex-petite amie japonaise, fin 2016 à Besançon (Doubs). /Photo prise le 23 juillet 2020/REUTERS/COURTESY CHILEAN POLICE

SANTIAGO (Reuters) - Les autorités chiliennes ont annoncé jeudi l’extradition vers la France de Nicolas Zepeda, un ressortissant chilien accusé par la justice française d’avoir tué Narumi Kurosaki, son ex-petite amie japonaise, fin 2016 à Besançon (Doubs).

Cette extradition a reçu le feu vert de la plus haute instance judiciaire du pays mettant fin à un long feuilleton procédural très suivi au Japon.

“Pour la suite, il revient aux autorités françaises de se charger du procès de Nicolas Zepeda”, a déclaré Antonio Segovia, chargé de la direction des extraditions.

Le corps de Narumi Kurosaki n’a jamais été retrouvé. Selon la presse japonaise, les deux jeunes gens s’étaient rencontrés en 2014 au Japon où Nicolas Zepeda, désormais âgé de 29 ans, était venu étudier.

Les origines sociales de Nicolas Zepeda, fils d’une riche famille chilienne, ont longtemps laissé craindre à la famille de Narumi Kurosaki qu’il soit protégé et qu’il échappe à la justice.

Dave Sherwood et Natalia Ramo; version française Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up