for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La Chine dénonce les mesures de Londres pour l'immigration des Hongkongais

SHANGHAI (Reuters) - Une nouvelle règlementation en Grande-Bretagne permettant aux habitants de Hong Kong de demander la citoyenneté britannique constitue une violation du droit international et une ingérence dans les affaires internes de la Chine, a déclaré jeudi l’ambassade chinoise à Londres.

La ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, a indiqué mercredi que les résidents hongkongais disposant du statut britannique d’outre-mer (British National Overseas, BNO) pourraient effectuer une demande de citoyenneté à compter de janvier 2021.

Dans un communiqué, l’ambassade de Chine à Londres a souligné que le gouvernement britannique avait pris cette décision malgré l’opposition de Pékin et que la Chine apporterait une réponse ferme si cette mesure était maintenue.

Elle a dénoncé une grave violation “des propres engagements (de la Grande-Bretagne), du droit international et des normes de base des relations internationales”.

Le gouvernement britannique a décidé de faciliter l’immigration des résidents de Hong Kong après que Pékin a imposé le mois dernier une nouvelle loi de sécurité nationale dans la région administrative spéciale. Londres voit dans cette loi une violation des conditions de la rétrocession du territoire à la Chine en 1997.

Près de trois millions de résidents hongkongais pourraient être autorisés à s’installer en Grande-Bretagne grâce à la nouvelle règlementation.

David Stanway; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up