for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

France/Paris: Plages se met à l'heure du coronavirus

Les estivants ayant pris samedi le chemin des bords de Seine pour la réouverture de Paris-Plages ont pu découvrir une nouvelle attraction: les tests sérologiques leur permettant de savoir s'ils ont été touchés par le coronavirus. L'opération durera jusqu'au 30 août avec deux sites, l'un sur les berges de la Seine et l'autre à la Villette, pouvant effectuer chacun de 150 à 200 tests par jour, a dit à Reuters Muriel Prudhomme, adjointe au sous-directeur de la Santé de la Ville de Paris. /Photo prise le 19 juillet 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Les estivants ayant pris samedi le chemin des bords de Seine pour la réouverture de Paris-Plages ont pu découvrir une nouvelle attraction: les tests sérologiques leur permettant de savoir s’ils ont été touchés par le coronavirus.

L’opération durera jusqu’au 30 août avec deux sites, l’un sur les berges de la Seine et l’autre à la Villette, pouvant effectuer chacun de 150 à 200 tests par jour, a dit à Reuters Muriel Prudhomme, adjointe au sous-directeur de la Santé de la Ville de Paris.

“Les gens ont le temps et ils ont envie de savoir s’il ont été malades grace aux tests sérologiques qui determinent si on a developpé des anticorps”, a-t-elle expliqué.

Certains sont à la recherche de l’attestation réclamée par plusieurs compagnies aériennes avant de partir en vacances, a-t-elle ajouté.

Avant de s’allonger sur un transat ou de partir pour un tour en pédalo, certaines des personnes attirées par l’événement incontournable des étés parisiens depuis 2002, maintenu malgré la crise sanitaire, s’arrêtent pour faire le test.

“Je prends toutes les précautions nécessaires, même si je vois beaucoup de gens qui n’en en ont rien à faire”, a dit Nicole Gressier, une retraitée qui s’apprête à aller rendre visite à sa petite-fille.

“Je ne l’ai pas vue depuis neuf mois, alors quand j’ai vu en me promenant qu’on pouvait se faire tester, je me suis dit, pourquoi pas ?”, a-t-elle dit.

Noémie Olive et John Irish, version française Patrick Vignal

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up