for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Masques dans les transports, déplacements limités, dit Philippe

A Paris. Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports en France à partir du 11 mai et les déplacements entre régions et départements devront être motivés, a annoncé mardi Edouard Philippe. /Photo prise le 28 avril 2020/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports en France à partir du 11 mai et les déplacements entre régions et départements devront être motivés, a annoncé mardi Edouard Philippe.

La capacité du métro parisien sera réduite à moins de 30% du nominal, avec par exemple un siège sur deux condamnés afin d’éviter les cas de contamination au coronavirus, a expliqué le Premier ministre à l’Assemblée nationale.

“Nous voulons réduire les déplacements entre départements et régions aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux”, a aussi expliqué le chef du gouvernement.

Le télétravail, qui est la règle depuis le 17 mars dans toutes les entreprises qui le peuvent, doit être maintenu “au moins” dans les trois prochaines semaines, a-t-il aussi demandé.

Tous les commerces pourront ouvrir le 11 mai, l’exception des cafés, des bars et des restaurants, dont la situation sera examinée fin mai en vue d’une éventuelle réouverture le 2 juin.

Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin. En ville, les parcs et jardins “ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.”

Tout rassemblement reste limité à dix personnes et les cérémonies religieuses ne seront pas autorisées avant le 2 juin.

Elizabeth Pineau, édité par Marine Pennetier

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up