April 27, 2020 / 6:07 PM / a month ago

Le coronavirus a fait 437 morts en plus en France

A Paris. Le nouveau coronavirus a fait 437 morts supplémentaires en 24 heures en France pour un total de 23.293 décès depuis le 1er mars, a annoncé lundi la direction générale de la Santé (DGS), qui a aussi fait état d'une baisse continue du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation. /Photo prise le 27 avril 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le nouveau coronavirus a fait 437 morts supplémentaires en 24 heures en France pour un total de 23.293 décès depuis le 1er mars, a annoncé lundi la direction générale de la Santé (DGS), qui a aussi fait état d’une baisse continue du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation.

Sur l’ensemble des décès, 14.497 se sont produits dans des hôpitaux et 8.796 dans des établissements sociaux et médico-sociaux, essentiellement des Ehpad, a précisé la DGS dans un communiqué.

Le nombre de personnes hospitalisées pour leur contamination au coronavirus a reculé à 28.055, soit 162 de moins que dimanche. Les services de réanimation traitaient lundi 4.608 patients atteints du COVID-19, soit 74 de moins.

Quelque 128.339 personnes ont été contaminées en France par le nouveau coronavirus, 3.764 de plus que dimanche.

La DGS a aussi salué les “résultats encourageants” d’un essai clinique promu par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) sur un traitement destiné à limiter les effets de la contamination par le nouveau coronavirus.

L’AP-HP a annoncé lundi que, dans le cadre de son essai, les patients traités par tocilizumab, utilisé habituellement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, présentaient moins de besoin d’assistance respiratoire et affichaient un taux de décès plus bas au cours des 14 jours de suivi.

Ces résultats doivent encore être confirmés de manière indépendante mais la DGS souligne qu’”il s’agit du premier médicament testé pour lequel un effet significatif est observé dans le cadre d’un essai clinique”.

L'objectif de ce traitement est d'éviter qu'une réaction immunitaire anormale chez les patients atteints de la pneumonie COVID-19 conduise à une insuffisance respiratoire aiguë et au décès, a précisé l'AP-HP here

Son principe est de bloquer l’action de certaines molécules qui sont libérées dans le cadre de la réaction immunitaire et qui favorisent l’inflammation.

Henri-Pierre André et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below