April 26, 2020 / 11:11 AM / a month ago

Philippe présentera mardi son plan de déconfinement

Edouard Philippe présentera mardi à 15h00 devant l'Assemblée nationale le plan de déconfinement du gouvernement français face à l'épidémie de coronavirus, programmé à partir du 11 mai, rapporte samedi Matignon. /Photo prise le 28 mars 2020/REUTERS/Geoffroy Van Der Hasselt

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe présentera mardi à 15h00 devant l’Assemblée nationale le plan de déconfinement du gouvernement français face à l’épidémie de coronavirus, programmé à partir du 11 mai, rapporte samedi Matignon.

“Le 16 avril dernier, je vous informais que le gouvernement ferait, devant l’Assemblée nationale, le mardi 28 avril (...), une déclaration relative aux innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19”, a écrit le Premier ministre dans une lettre au président de l’Assemblée Richard Ferrand.

“Je souhaite que cette déclaration, suivie d’un débat et d’un vote, soit élargie à la stratégie nationale du plan de déconfinement (...) et qu’elle se tienne ce mardi à 15h00”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement a autorisé mardi dernier un vote au Parlement sur le projet d’application de suivi “StopCovid”, qui reposerait sur le volontariat et permettrait de prévenir les personnes ayant été en contact avec quelqu’un contaminé par le nouveau coronavirus.

Emmanuel Macron a annoncé il y a douze jours lors d’une allocution télévisée que le confinement obligatoire en vigueur depuis le 17 mars en France serait maintenu jusqu’au 11 mai, mais les modalités du déconfinement ne sont pas encore connues dans leurs détails.

Le chef de l’Etat a déclaré jeudi à des maires que ce déconfinement de la population ne devrait pas se faire région par région mais qu’il pourrait tout de même être adapté aux réalités de chaque territoire. Emmanuel Macron a également indiqué que le retour physique à l’école se ferait sur la base du volontariat des parents.

Le président de l’Académie nationale de médecine, Jean-François Mattei, a déclaré samedi sur franceinfo que son institution était “globalement favorable à la réouverture des écoles”, à condition de prendre des précautions sanitaires et de disposer d’un stock de masques suffisant, notamment pour les adultes.

“Il y a très peu de cas d’infections chez les enfants, c’est 3% des cas, et ils sont moins atteints et moins contagieux que les adultes”, a-t-il expliqué.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a de son côté souhaité cette semaine la réouverture de tous les commerces à partir du 11 mai, à l’exception des restaurants et des bars.

Marine Pennetier et Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below