April 24, 2020 / 6:43 AM / 2 months ago

Le confinement a sauvé des dizaines de milliers de vie en France, dit Olivier Véran

Le gouvernement français partage l'analyse de l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) selon laquelle le confinement a permis d'éviter 60.000 morts en France, a déclaré vendredi matin le ministre de la Santé, Olivier Véran. /Photo prise le 19 avril 2020/REUTERS/Thibault Camus

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français partage l’analyse de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) selon laquelle le confinement a permis d’éviter 60.000 morts en France, a déclaré vendredi matin le ministre de la Santé, Olivier Véran.

“Le ministère de la Santé partage l’analyse et il est très probable que nous ayons collectivement, tous les Français, par le respect du confinement, sauvé des dizaines de milliers de vie et peut-être même plus encore”, a-t-il dit sur France Inter, ajoutant que le confinement avait permis d’éviter la saturation des services de réanimation.

L’analyse de l’Ecole des hautes études en santé publique, a-t-il ajouté, “montre bien la nécessité et le succès du confinement qu’il faut encore poursuivre sur plusieurs semaines”.

Parue jeudi, l’étude de l’EHESP estime qu’un mois de confinement a permis d’éviter jusqu’à 60.000 morts et que sans ces mesures, plus de 100.000 lits de réanimation auraient été nécessaires au 20 avril alors que les capacités des hôpitaux français, pourtant doublées en préparation de l’arrivée de l’épidémie, ne sont que de 10.000 lits.

Nicolas Delame et Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below