for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le Tour de France reporté à fin août et septembre, selon les médias

PARIS (Reuters) - Le Tour de France est reporté de deux mois et aura lieu du 29 août au 20 septembre, rapportent mardi plusieurs médias français, ainsi que le pressentaient les équipes cyclistes françaises au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron.

Le Tour de France est reporté de deux mois et aura lieu du 29 août au 20 septembre, rapportent mardi plusieurs médias français, ainsi que le pressentaient les équipes cyclistes françaises au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron. /Photo d'archives/REUTERS/Felix Ordonez

Le président français a prolongé lundi soir le confinement jusqu’au 11 mai et a déclaré que les événements avec un public nombreux resteraient interdits “au moins jusqu’à mi-juillet”.

Selon le Dauphiné Libéré, dont les informations ont notamment été confirmées par France Télévision, diffuseur de l’épreuve, le Tour de France s’élancera de Nice le 29 août pour s’achever sur les Champs-Élysées le 20 septembre.

Il devait initialement avoir lieu du 27 juin au 19 juillet.

D’après le quotidien sportif L’Equipe, l’Union cycliste internationale (UCI) et les représentants du peloton ont rendez-vous ce mercredi pour entériner un nouveau calendrier qui pourrait voir le Tour s’élancer le 29 août.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès d’ASO mais l’agence DPA rapportait déjà auparavant avoir été informée par les organisateurs que le calendrier ne pourrait pas être maintenu en l’état.

“En s’appuyant sur ce qu’il (ndlr, le président français) nous a dit, il est envisageable d’avoir un Tour de France courant août”, avait déclaré un peu plus tôt mardi à Reuters Marc Madiot, qui dirige l’équipe Groupama–FDJ et préside la Ligue nationale de cyclisme (LNC).

En 2019, estime l’organisateur ASO, l’épreuve a drainé 10 à 12 millions de spectateurs sur le bord de la route tout au long des 3.480 km du parcours.

Mais la pandémie de coronavirus, dans le sport comme ailleurs, a bouleversé le calendrier: le Giro, tour cycliste d’Italie, qui était prévu en mai, a été annulé; l’Euro de football et les Jeux olympiques de Tokyo ont été repoussés à l’année prochaine.

LE PROBLÈME DE L’ENTRAÎNEMENT

Un courriel interne adressé aux diffuseurs du programme officiel de la course que Reuters a pu consulter samedi donnait déjà la tendance: les organisateurs du Tour de France s’orientaient bien vers un report plus tard dans l’été plutôt que vers une annulation de l’édition 2020.

Depuis sa création en 1903, seules les deux Guerres mondiales de 1914-1918 et de 1939-1945 ont empêché la tenue de la Grande Boucle.

Il faudra aussi, souligne Marc Madiot, que les coureurs puissent renouer avec les sorties d’entraînement sur route, qui font pour l’instant l’objet de restrictions en France. Le vélo d’appartement et les exercices physiques en intérieur ne peuvent pas suffire à la préparation des cyclistes et à leur montée en puissance en vue d’une épreuve aussi exigeante que le Tour.

“Il faut que nos garçons soient en état de s’entraîner. Plus le temps est long en confinement, plus le temps sera long pour se remettre en forme”, explique le dirigeant de l’équipe du grimpeur Thibaut Pinot.

“On pense que si les gens vont sur la route, c’est pour se balader, ils vont sur la route pour travailler”, insiste-t-il.

Le maintien du Tour cette année est aussi une affaire de survie financière pour nombre d’équipes, qui dépendent largement des retombées en sponsoring de la course.

“Aujourd’hui, il n’est pas trop tard”, a dit mardi à Reuters Vincent Lavenu, le manager de l’équipe AG2R-La Mondiale. “On sait que le Tour de France risque d’être retardé, probablement en août, peut-être même vers la fin août”, ajoutait-il, mais “l’essentiel, c’est que le Tour ait lieu”.

Michel Rose avec Julien Pretot; version française Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up